Elmes Mary

Année de nomination : 2013      Dossier n° 12543 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Mary Elmes
Date de naissance : 05/05/1908
Date de décès : 09/03/2002
Profession : Responsable du secours Quakers
Particularité : Organisation de secours Quakers "Américan friend Service Committee"AFSC

Localisation

Localite : Perpignan
Département : Pyrénées-Orientales
Région : Languedoc-Roussillon
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 27 juin 2014
Lieu : Salle Ecoute du Port - Canet en Roussillon (66140)

Personnes sauvées

M. Ronald Friend (Freund)

M. Michael Friend (Freund)

Lieux de mémoire

Allée des Justes de France à Perpignan
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Elizabeth Mary Elisabeth ELMES épouse Danjou, est née en Irlande du Sud, dans une famille protestante. A la fin de ses études, elle est embauchée par un riche propriétaire anglais, Sir Georges Young,  pour la gestion de son patrimoine en Espagne. En 1936, la guerre d’Espagne provoque la réquisition des biens de son employeur. Il ouvre alors un hôpital pour enfants en Espagne, dont Miss ELMES assure la gestion. Lors de l’avancée des troupes franquistes, elle en assure l’évacuation.

Sir Georges Young ne pouvant assurer la charge de sa fondation, Mary ELMES prend contact avec l’organisation humanitaire des Quakers. A la fin de la guerre, Mary est évacuée à Perpignan. Elle devient directrice de la délégation Quakers de Perpignan. Elle engage un programme d’aide alimentaire destiné aux femmes et aux enfants.  Elle créé également un service d’assistantes sociales auprès des réfugiés.

En 1941, Miss ELMES organise des secours au camp de Rivesaltes. Au cours des années 1941-42, des enfants juifs sont choisis dans des foyers ou dans des camps pour participer à des séjours aux Etats-Unis. Miss ELMES va même trouver un lieu de refuge dans les Pyrénées Orientales pour les petits espagnols et les petits juifs.

En février 1943, par suite d’une dénonciation, elle est incarcérée à la prison de Toulouse puis à Fresnes. Elle est libérée en juillet grâce à sa mère et à l’intervention du président des Quakers. Elle reprend son poste.

Le 23 janvier 2013, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Elmes Mary.