Mailland Mollard Adélaïde

Mailland Mollard Jean-François

Année de nomination : 2013      Dossier n° 12600 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Adélaïde Mailland Mollard
Date de naissance : 22/04/1893
Date de décès : 24/11/1972
Profession : Femme au foyer
Particularité : Information non disponible

M. Jean-François Mailland Mollard
Date de naissance : 25/11/1895
Date de décès : 29/10/1966
Profession : Fermier
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Pugny-Chatenod
Département : Savoie
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 7 décembre 2014
Lieu : Pugny-Chatenod (73100)

Personnes sauvées

Mme Chava Buchvalter (née Lerner)

Mme Varda Drori (née Lerner)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

François Mollard   Adélaïde Mollard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La famille Lerner habitait Berlin. Le père Norbert né en 1901 est tailleur. La mère Lotte née en 1903 est femme au foyer. La fille ainée Eva est née en 1933 et sa sœur Rosa en 1936. La famille quitte l’Allemagne, après la Nuit de Cristal, et se dirige vers Anvers. Quand la guerre éclate, la famille va vers le sud de la France. Ils arrivent à Toulouse et y restent pendant une courte période. De là ils vont vers Montluçon où ils restent de mai à octobre 1940. Puis jusqu’en février 1942, la famille se réfugie au Monastère de la Charité, situé à Lavaux Sainte-Anne, près de Montluçon. Norbert y travaille comme tailleur et sa femme comme cuisinière. Rosa et Eva sont scolarisées et participe à la vie chrétienne du monastère.

Le père est arrêté par la police française un jour où il est à Montluçon. Il est envoyé à Drancy avant d’être déporté à Auschwitz.

Durant l’été 1942 quand la présence de la mère et des deux filles est compromise, les sœurs du Monastère de La Charité prennent contact avec l’OSE. Alors commence une période où elles vont d’endroit en endroit et la mère est séparée des deux fillettes. Elles sont envoyées au château de Chabannes qui accueille des enfants réfugiés afin des les envoyer aux USA dans le cadre des « Visa Roosevelt ». Un certain nombre part, mais avec le franchissement de la ligne de démarcation par l’armée allemande, cette opération est annulée. Rosa et Eva étaient supposées partir dans le groupe suivant. Fin novembre 1942, elles sont toujours en France et restent dans le château jusqu’en avril 1943.

Suite au danger des arrestations par les allemands, l’OSE envoie les enfants en Savoie, encore sous contrôle des troupes italiennes dont la politique envers les Juifs n’est pas aussi virulente que celle des Allemands.

Dans un premier temps, Rosa et Eva arrivent à Trévignain à proximité d’Aix les bains. Les fillettes sont  recueillies par la Famille Millard. Les conditions sont dures, les fillettes dorment dans la grange et les Millard les traitent durement. Après quelques mois, l’envoyé de l’OSE prend en compte la détresse des enfants et les envoie dans un autre village à Pugny Chatenod chez les Mailland. Ils sont âgés, mais traitent les enfants avec beaucoup d’affection comme s’ils étaient leurs grands-parents.  Tout le monde au village savait qu’elles étaient juives mais personne ne les dénonce. Rosa et Eva y restent jusqu’à la fin de la guerre.

Le 27 mai 2013, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Jean-François Mollard et à son épouse Madame Adelaïde Mollard.

 

Eva et Rosa Lerner, Jean-François Mailland-Mollard François, Adélaïde et leurs enfants Les survivants