Paillard Valentine

Paillard Eugène

Année de nomination : 2014      Dossier n° 12797 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Valentine Paillard (née Lepourreau)
Date de naissance : 22/02/1887
Date de décès : 26/04/1969
Profession : Cultivatrice
Particularité : Information non disponible

M. Eugène Paillard
Date de naissance : 05/04/1882
Date de décès : 22/11/1959
Profession : Cultivateur
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : La Dorée
Département : Mayenne
Région : Pays-de-La-Loire
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 22 novembre 2015
Lieu : La Dorée (53190)

Personnes sauvées

M. Sylvain Algazi

M. Alexandre Hadjès

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Eugène & Valentine PAILLARD

Maïr et Estrella Algazi sont tous deux originaires de Turquie. Estrella née à Izmir est arrivée en France en 1925. Le couple habite rue de la Roquette à Paris dans le 11ème arrondissement et exerce la profession de tailleur à domicile. EstreIla et Maïr ont une fille prénommée Ketty née en 1926. Ils envisagent de divorcer mais la procédure est longue et coûteuse. Estrella a avec Isaac Bonomo un fils prénommé Sylvain né en 1935 qui est déclaré sous le nom de Sylvain Algazi.

En 1939, c’est la guerre, puis l’occupation. Isaac Bonomo s’engage dans l’armée, est fait prisonnier et passe plusieurs années dans des stalags en Allemagne. Estrella prend délibérément le nom de Bonomo en devançant le jugement de divorce jamais prononcé.

Après la rafle dite du « Vel d’Hiv » en juillet 1942, Estrella confie son fils de sept ans à l’OSE (Œuvre de Secours aux Enfants). Sous la responsabilité d’une accompagnatrice, Sylvain prend le train avec plusieurs autres enfants et il est dirigé à La Dorée dans le département de la Mayenne. Là, une voiture à cheval l’emmène à La Longraie chez un couple de cultivateurs, Eugène et Valentine Paillard, qui ont trois enfants. Sylvain va vivre caché dans cette famille jusqu’en 1945, choyé à l’égal des autres enfants. Il fréquente l’école libre de Fougerolles du Plessis et il est baptisé catholique.

Restées à Paris, sa mère et sa grande sœur Ketty ont été arrêtées sur la voie publique le 27 mai 1943 avant d’être déportées par le convoi N° 55 du 23 juin 1943 à Auschwitz où elles sont assassinées.

En 1945, Isaac Bonomo, rentré des stalags en Allemagne, va chercher son fils en Mayenne mais Sylvain restera pris en charge par l’OSE pendant que son père cherche à se réinsérer dans la vie active. Des années plus tard, Sylvain est allé revoir ses sauveurs avec lesquels il a gardé le contact.

 

Le 1er avril 2014, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Eugène Paillard et à son épouse Madame Valentine Paillard.

Sylvain Algazi Sylvain avec Marguerite la fille des Paillard Sylvain avec Victor Paillard le fils de Eugène & Valentine Cérémonie