Favre Suzanne

Favre Fernand

Année de nomination : 2014      Dossier n° 12823A -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Suzanne Favre (née Planche)
Date de naissance : 07/12/1895
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

M. Fernand Favre
Date de naissance : 07/03/1896
Profession : Entrepreneur
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Bordeaux
Département : Gironde
Région : Aquitaine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 8 juin 2015
Lieu : Mairie de Bordeaux (33000)

Personnes sauvées

Joseph Cohen

Mme Léa Cohen (née Cohen)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Fernand Favre Suzanne Favre

« Entrez, je donnerais ma vie pour vous ». Cette phrase prononcée par Madame Marcelle Larigaudière lorsqu’elle accueillit chez elle le Grand Rabbin Joseph Cohen le 19 décembre 1943, illustre la volonté et le courage de ceux qui n’ont pas hésité à risquer leur vie en acceptant de l’aider alors qu’il était poursuivi par la Gestapo, à qui il avait échappé après son arrestation à son domicile, proche de la synagogue de Bordeaux.

Malgré la présence toute proche des Allemands, Marcelle Larigaudière le garda chez elle avant qu’il puisse rejoindre son épouse Léa. Celle-ci était hospitalisée et c’est la directrice de l’hôpital, Madame Coqueriaux, et une sœur infirmière qui s’occupèrent de le faire conduire dans une maison amie, celle de Suzanne et Fernand Favre où Joseph Cohen retrouva Léa.

Leur fille Hélène et leur fils Michel, alors dans la Résistance, furent aussi accueillis par les Favre. C’est tout à fait conscient des risques qu’il faisait courir à toute sa famille que Monsieur Favre s’occupa de faire conduire le Grand Rabbin et sa femme en zone libre dans une camionnette de son entreprise, avec de faux papiers, « prêtant » à Madame Cohen l’identité d’une de ses sœurs.

Comme tous ceux qui ont su alors se mobiliser pour sauver le Grand Rabbin Cohen et sa famille, ils l’ont fait avec cœur et générosité.

 

Le 4 août 2014, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Marcelle Larigaudière, à Monsieur Fernand Favre et à son épouse Madame Suzanne Fabre.