Miltsztayn Lucienne

Année de nomination : 2014      Dossier n° 12832 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Lucienne Miltsztayn (née Daniel)
Date de naissance : 20/12/1914
Date de décès : 30/10/2011
Profession : Blanchisseuse
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Paris
Département : Paris
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 7 mai 2015
Lieu : Mairie du XIII ème (75013)

Personnes sauvées

Mme Rosette Miltsztayn

Mme Annette Miltsztayn

Mme Maurice Miltsztayn

M. Jacob Miltsztayn

M. Gawruel (dit Marcel) Miltsztayn

Mme Sarah Miltsztayn (née Rubinowicz)

M. Maurice Rybak (née Miltsztayn)

Mme Rosette Rybak (née Miltsztayn)

Lieux de mémoire

Le parcours sonore des Justes de Paris
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Lucienne DANIEL Jacob et Sarah Miltsztayn sont originaires de Pologne. Ils arrivent à Paris dans les années 1920 et s’installent dans le 13ème arrondissement. Jacob est d’abord manœuvre chez Citroën, puis chapelier, puis fripier. Ils ont cinq enfants. Les deux aînés sont nés en Pologne, Gabriel en 1918 et Mireille en 1923.

En 1940, Gabriel fait la connaissance de Lucienne Daniel qui est blanchisseuse rue du Moulin des Prés à Paris dans le 13ème  arrondissement. Arrêté le 14 mai 1941 lors de la convocation du « billet vert », il est envoyé et interné à Beaune La Rolande. Lucienne parvient à le faire évader le 26 juillet, lui procure de faux papiers et la cache dans sa blanchisserie.

Après la rafle du Vel d’Hiv le 16 juillet 1942, ses parents, son frère et ses trois sœurs ainsi que sa tante et son oncle, Rosette et Maurice Rybak, se réfugient chez Lucienne. C’est au total neuf personnes qui sont cachées dans la blanchisserie. C’est Lucienne qui se charge de faire vivre toute cette famille.

Quelque mois plus tard, les deux familles, sauf Gabriel qui reste chez Lucienne avec ses deux plus jeunes sœurs, partent travailler dans des fermes dans les Ardennes. Le 4 janvier 1944, Jacob, sa fille Mireille et Maurice Rybak répondent à une convocation. Ils sont arrêtés, transférés à Drancy et déportés par le convoi N° 66 vers Auschwitz. Ils ne reviendront pas. Prenant  de grands risques, Lucienne part chercher les trois survivants à Fraillicourt dans les Ardennes et les ramène chez elle.

Gabriel Milsztayn épouse Lucienne Daniel en octobre 1949 et ils ont une fille prénommée Mireille.

Le 17 juin 2014, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les nations à Madame Miltsztayn Lucienne

 

Jacob & Sarah son épouse MILTZTAYN RABINOWICZ