Dulong Abel

Dulong Marie

Année de nomination : 2014      Dossier n° 12901 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Abel Dulong
Date de naissance : 26/01/1890
Date de décès : 08/03/1981
Profession : Secrétaire de Mairie
Particularité : Information non disponible

Mme Marie Dulong (née Andrieu)
Date de naissance : 28/02/1894
Date de décès : 27/01/1982
Profession : Cultivatrice
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Sainte-Colombe-en-Bruilhois
Département : Lot-et-Garonne
Région : Aquitaine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 29 mai 2016
Lieu : Sainte-Colombe en Bruilhois (47310)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Gerda Fanals (née Löbl)

M. Julius Löbl

Mme Maria Antoinette Löbl (née Lounek)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Abel Dulong   Marie Dulong

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julius Lobl était né en 1898 en Ukraine, sa femme Maria-Antonia en 1903 à Vienne en Autriche. Julius et Maria-Antonia Lobl vivaient à Vienne où ils exploitaient une entreprise de textile. En 1930, leur fille Gerda naît.

En raison des persécutions antisémites consécutives à l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie le 14 mars 1938, la famille Lobl fait appel, au début de l’année1939, à une organisation qui, moyennant finance, lui permet de trouver refuge à Marchin en Belgique. En 1940, dès l’invasion de ce pays par les troupes allemandes, le père est arrêté et envoyé au camp du Vernet en France dans le département de l’Ariège. Arrêtées à leur tour, Maria-Antonia et sa fille Gerda sont envoyées au camp de Gurs dans les Pyrénées.

La famille a pu enfin être réunie à Sainte-Colombe en Bruilhois, près d’Agen. C’est là qu’elle fait connaissance avec la famille Dulong. Abel Dulong, sa femme Marie et leur fille Nadine vont progressivement prendre les Lobl sous leur protection. Après une nouvelle arrestation, Abel Dulong parvient à les faire libérer du camp de Casseneuil dans le Lot et Garonne. Il est alors décidé à cacher les Lobl chez lui. Entre l’été 1942 et la Libération en juin 1944, la famille Lobl a dû sa survie et sa sécurité au dévouement constant et très dévoué de la famille Dulong, qui a pris tous les risques pour sauver ces trois personnes.

En février 1946, les Lobl sont retournés vivre en Autriche mais ont poursuivi des relations très amicales avec leurs sauveteurs.  En 1997, revenue vivre en France, Gerda a épousé Jean Fanals, un parent des Dulong.

 

Le 29 septembre 2014, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Abel Dulong, et à son épouse Madame Marie Dulong.

 

Famille Lobl en Belgique Nadine Dulong