Ordan Henriette

Ordan Jean

Ordan Joseph

Année de nomination : 2015      Dossier n° 13039A -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Henriette Ordan (née Lantéry)
Date de naissance : 21/05/1898
Date de décès : 05/04/1965
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

M. Jean Ordan
Date de naissance : 29/03/1898
Date de décès : 18/11/1949
Profession : Camioneur
Particularité : Information non disponible

M. Joseph Ordan
Date de naissance : 11/04/1896
Date de décès : 08/02/1968
Profession : Chauffeur
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Vence
Département : Alpes-Maritimes
Région : Provence-Alpes-Côte-D'Azur
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 25 janvier 2016
Lieu : Vence (06140)

Personnes sauvées

M. Henri Eber

M. Adolphe Eber

Mme Chana Eber (née Wilk)

M. Oscar Ortsman

Mme Bertha Ortsman

M. Willy Ortsman

Mme Théa Ortsman

M. Israël Ortsman

Mme Rosa Ortsman (née Stempel)

Mme Elly Stempel

M. Israël Stempel

Mme Régina Stempel (née Weinsteiner)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Henriette Ordan et son époux Joseph Israël Ortsman est né en 1904 à Wildenthal en Pologne. Sa femme Rosa est née en 1914 à Berlin en  Allemagne. Fuyant leurs pays respectifs, ils se sont mariés à Anvers en 1934. Leur fils Oscar naît l’année suivante. Le père exerce la profession de confectionneur de vêtements.

Ayant quitté la Belgique en 1941, la famille Ortsman est assignée à résidence à Vence dans les Alpes Maritimes après l’arrivée des troupes italiennes à Nice.

En se rendant deux fois par jour au bureau militaire où ils sont déclarés, les Ortsman longent un chemin et font connaissance avec le fermier, Joseph Ordan. Des liens d’amitié se tissent bientôt entre eux.

Jean Ordan La famille Ortsman retourne vivre à Nice après l’arrivée des Allemands en zone sud le 8 novembre 1942 mais, bientôt, les conditions de vie étant très difficiles et dangereuses, Joseph Ordan est contacté par téléphone et il vient de suite en camionnette chercher toute la famille, soit onze personnes au total.

A Vence, chez Joseph et à Tourettes-sur-Loup où demeure son frère, Jean Ordan, des cachettes sont offertes à tous les réfugiés, sans compensation financière. Oscar et ses parents sont placés dans une ferme à l’extérieur du village. Là, le père s’occupe des champs, Oscar et sa mère des animaux. Tout le village est complice et l’enfant apprend à servir la messe pour ne pas éveiller les soupçons.

Cette situation perdure jusqu’au débarquement allié sur les côtes de Provence en août 1944.

Sauvée, toute la famille a pu regagner la Belgique à la fin de la guerre.

Le 19 avril 2015, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Joseph Ordan et à son frère Monsieur Jean Ordan.

 

Famille Ortsman Israël Ortsman et son frère Oscar