Merland Paul

Merland Paule

Année de nomination : 2015      Dossier n° 13083 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Paul Merland
Date de naissance : 05/05/1896
Date de décès : 24/04/1973
Profession : Transporteur
Particularité : Information non disponible

Mme Paule Merland (née Reynaud)
Date de naissance : 14/03/1902
Date de décès : 06/01/1998
Profession : Comptable
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Saint-Sauveur-du-Montagut
Département : Ardèche
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Rachel Rajsman (née Berkovitz)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Paul et Paule MERLAND La famille Berkovitz habite à Charleroi dans le sud de la Belgique. Zalman est d’origine polonaise et coiffeur de profession. Sa femme Fanny est originaire de Transylvanie. Leur fille Rachel naît en 1931. Les parents divorcent et Fanny vit avec son père jusqu’à son remariage. Rachel est très liée à son père, mais ne s’entend pas du tout avec sa belle-mère. La mère de Rachel s’installe à Bruxelles.

Quand la guerre éclate et que la Belgique est envahie, la famille s’enfuit vers le sud de la France. Après avoir cherché longtemps un lieu pour se cacher, ils arrivent à Alba en Ardèche et y restent jusqu’en 1942. Zalman travaille comme coiffeur. Après l’armistice, la mère de Rachel repart à Bruxelles. Elle est en possession d’un passeport roumain lui permettant de se déplacer.

Dans le village d’Alba, il y a de nombreux collaborateurs qui dénoncent la présence de Juifs. Durant l’été 1942, Zalman Berkovitz est arrêté, envoyé au camp de Vénissieux, à Drancy puis à Auschwitz où il est assassiné. Quelques jours après l’arrestation de son père, Rachel qui est alors âgée de 11 ans est aussi envoyée au camp de Vénissieux  avec d’autres femmes et enfants.

Dans la nuit du 29 juillet 1942, grâce à différents intervenants comme l’OSE (Œuvre de Secours aux Enfants), le Père Glasberg et le Cardinal Gerlier, Archevêque de Lyon, les enfants quittent le camp et sont dispersés dans différentes familles. Rachel et quatre autres enfants arrivent à Saint Sauveur de Montagut dans la région Rhône-Alpes. Rachel est accueillie par la famille Merland. C’est une famille protestante qui a quatre garçons et ceux-ci sont ravis de recevoir Rachel qu’ils traitent comme leur petite sœur. Rachel va à l’école et porte le prénom de Rose. Elle apprend à jouer du violon et le dimanche va au temple. Elle rejoint les scouts protestants. Elle vit comme une enfant normale dans une famille qui prend soin d’elle et lui donne beaucoup d’affection.

Elle y reste jusqu’en 1944, quand sa mère vient la chercher. La séparation est très dure. La famille Merland refuse de laisser partir Rachel tant qu’ils n’ont pas l’autorisation de l’OSE. Ils refusent toute compensation financière en prétextant qu’ils considèrent Rachel comme un membre de leur famille.

 

Le 23 juin 2015, l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Paul Merland et à son épouse Madame Paule Merland.