Vieu Léo

Vieu Joséphine

Année de nomination : 2016      Dossier n° 13188 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Léo Vieu
Date de naissance : 07/12/1880
Date de décès : 31/05/1974
Profession : Commerçant
Particularité : Information non disponible

Mme Joséphine Vieu (née Comte)
Date de naissance : 11/06/1884
Date de décès : 23/09/1958
Profession : Commerçante
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Marseille
Département : Bouches-du-Rhône
Région : Provence-Alpes-Côte-D'Azur
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme France Muller (née Paoli)

M. Marcel Paoli

M. Jean-Jacques Paoli

Mme Denise Paoli (née Saltiel)

Mme Reine Saltiel

Mme Rachel Saltiel

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Marcel et Denise Paoli sont installés à Marseille où ils se sont mariés en 1937. Ils exploitent un commerce de gros en bonneterie. Ils ont trois enfants : Jean-Jacques né en 1938, France née en 1940 et Guy né en 1944. Les parents de Denise, Reine et Samuel Saltiel vivent chez eux ainsi que Rachel, la sœur de Reine.

En mai 1941, pour se conformer aux lois raciales, Samuel Saltiel et son épouse Reine font une vente fictive de leur commerce à leur gendre, Marcel Paoli, catholique d’origine corse. En novembre 1941 Samuel Saltiel décède.

Joséphine et Léon Vieu exploitent un magasin d’articles de sport à Marseille dans le 1er arrondissement. Leur commerce est proche de celui des Paoli, les familles Vieu et Paoli sympathisent.

Quand à partir de janvier 1943, les Allemands procèdent aux rafles dans le quartier du Vieux Port à Marseille, les Paoli prennent conscience du danger que courait leur famille et en premier lieu Reine Saltiel dont le nom et l’accent pouvaient à chaque instant la désigner comme étrangère.

Un jour, la milice se présente au domicile des Paoli. Elle est reçue à coup de canne par le père de Marcel Paoli. Après cet événement, Léo et Joséphine Vieu, par amitié et humanité proposent aux familles Saltiel et Paoli de les héberger chez eux, dans leur propriété de la Rouvière, située dans un autre arrondissement de Marseille. Léo et Joséphine Vieu prennent soin et protègent les deux familles juives. Pendant cette période difficile, ils logent et nourrissent six personnes de mars 1943 à août 1944 malgré les risques encourus.

Joséphine et Léon Vieu ont une fille, Ange et huit petits-enfants qui leur rendent visite à la Rouvière. Tous savent qu’il ne faut pas poser de questions ni parler de la présence de ces invités.

Après la guerre, une grande affection perdure entre les familles Vieu, Saltiel et Paoli qui restent en contact pendant de nombreuses années.  

 

Le 16 février 2016, l’Institut Yad Vashem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Léo Vieu et à son épouse Madame Joséphine Vieu.