Papillon Thérèse

Année de nomination : 2016      Dossier n° 13210 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Thérèse Papillon
Date de naissance : 10/09/1886
Date de décès : 21/03/1983
Profession : Directrice de l'Abbaye de Valloires
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Argoules
Département : Somme
Région : Picardie
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Mina Bonszyfer

M. Jules Bonszyfer

M. Joseph Kleinhandler

Lieux de mémoire

Espace Thérèse Papillon
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Thérèse Papillon

Abraham Kleinhandler est originaire de Pologne où il est né en 1906 à Tarnow. Sa femme Sonia est née en 1901 à Kolbuszowa en Pologne. Le couple arrive en France au tout début des années 1930. Leur fils Joseph naît à Strasbourg en 1932. La famille s’installe à Lens dans le département du Pas-de-Calais. Abraham Kleinhandler gagne sa vie en vendant des tissus aux femmes de mineurs, tissus qu’il transporte sur son dos.

En 1939, Abraham Kleinhandler est mobilisé pendant un certain temps. En juin 1940, sa femme Sonia emmène à pied son fils à Berck-Plage avant de retourner à Lens après la défaite.

Avertie d’une rafle imminente par un voisin, Sonia Kleinhandler conduit son fils à la Croix-Rouge. Joseph ne reverra jamais ses parents qui sont déportés par le convoi N° 84 de Malines en Belgique en 1942 pour Auschwitz où ils sont assassinés.

Joseph est conduit à Argoules, dans la Somme, à l’Abbaye de Valloires, dirigée par Thérèse Papillon. Cette femme de cœur et d’un grand courage va sauver l’enfant et le cacher entre 1942 et 1944, ainsi que deux autres enfants juifs, Mina et Jules Burzipfer.

 

 

Grâce à un carnet remis par son père et qu’il a gardé caché sur lui, Joseph a pu retrouver sa famille émigrée aux USA avant la guerre. Il parviendra à quitter Bordeaux en 1947 à bord du paquebot « Liberté » et à faire sa vie, aidé par sa famille américaine.

 

Le 15 mars 2016, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Thérèse Papillon.