Nadaud Marcel

Nadaud Maximilienne

Année de nomination : 2017      Dossier n° 13329 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Marcel Nadaud
Date de naissance : 06/01/1894
Date de décès : 27/05/1964
Profession : Employé de la SNCF
Particularité : Information non disponible

Mme Maximilienne Nadaud (née Chapuis)
Date de naissance : 25/01/1898
Date de décès : 16/06/1963
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Pontault-Combault
Département : Seine-et-Marne
Région : Ile-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 18 novembre 2018
Lieu : Mairie de Pontault-Combault (77340)

Lire le compte-rendu

L'histoire

Maximilienne Nadaud

Szaja Zylber et son épouse Esther sont d’origine polonaise. Ils se marient en 1929 à Ciechanow et émigrent en France peu après. Szaja est tailleur. Son atelier se trouve dans son appartement rue du Musc à Paris dans le 4ème arrondissement. Leur fils Jean naît en 1932. Il est confié dès l’âge de 18 mois à une nourrice Madame Mercier qui demeure à Pontault-Combault en Seine-et-Marne.

Lorsque Jean a six ans, il va à l’école primaire Place des Vosges à Paris. Il passe les vacances scolaires chez Madame Mercier puis chez sa fille Maximilienne Nadaud et son gendre Marcel Nadaud qui travaille au service entretien de la SNCF.

En juillet 1942, Jean est à Pontault-Combault chez les Nadaud. Ses parents, prévenus des rafles ont fui Paris. Ils envoient une lettre demandant au couple Nadaud de garder Jean jusqu’à leur retour. A travers leurs courriers, il est possible de suivre leur fuite, à Rivesaltes, Clermont-Ferrand jusqu’en Italie. Esther et Szaja Zylber sont déportés à Auschwitz le 7 décembre 1943 par le convoi N° 64. Ils y seront assassinés.

Marcel et Maximilienne Nadaud, qui ont un fils Roger né en 1922, protègent Jean et l’entourent de leur affection. Pendant plusieurs semaines, Jean ne peut sortir de la maison. Un voisin, Monsieur Duhaupas procure sa carte d’alimentation. Jean peut aller en classe à Pontault-Combault. Seuls le directeur d’école et le médecin sont au courant de la situation. La kommandantur se trouve près de l’école et non loin du domicile des Nadaud.

En 1947, Madame Baumgart, tante de Jean, ayant appris que son neveu a perdu ses parents en déportation, souhaite que son neveu vienne vivre dans sa famille. Jean part à Chicago en février 1947. Il y fait des études universitaires. Il revient définitivement en France en 1959, accueilli par le couple Nadaud.

Le 18 septembre 2017, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Marcel Nadaud et à son épouse Madame Maximilienne Nadaud.

 Jean Zylber