Lallée Gilberte

Année de nomination : 2017      Dossier n° 13497 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Gilberte Lallée (née Masnier)
Date de naissance : 17/01/1903
Date de décès : 14/04/1987
Profession : Cultivatrice
Particularité : Mère de 2 enfants

Localisation

Localite : Montigny-le-Chartif
Département : Eure-et-Loir
Région : Centre
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 4 novembre 2018
Lieu : Mairie de Montigny-le-Chartif (28120)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

M. Jacques Kruczyk

M. Simon Kruczyk

M. Isaac Woda

M. Alain Woda

Mme Christiane Woda (née Miternique)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Gilberte LALLEE Simon Woda est originaire de Siedlce en Pologne. Il émigre en France en 1925 où son épouse Rajza le rejoint. Le couple habite rue de Belleville à Paris dans le 20ème arrondissement. Simon et Rajza ont six enfants : Théodore, Isaac, Jeannette, Maurice, Rachel et Charles. Ils sont artisans fourreurs. Simon Woda meurt de maladie au début de la guerre. Rajza Woda et deux de ses enfants, Jeannette et Charles sont arrêtés à leur domicile. Déportés à Auschwitz, ils y sont assassinés.

Maurice et Théodore Woda sont arrêtés dans la rue. Maurice est assassiné à Auschwitz. Théodore survit à la déportation. Il écrit un livre : « Mille jours d’un déporté qui a eu de la chance ». En 1943, il épouse Christiane et tous les deux habitent avec les parents d’Isaac.

Isaac échappe de justesse à la traque des Juifs. Il décide de fuir. Son oncle Salomon Kruczyk lui indique l’adresse de la ferme de Gilberte Lallée au hameau du Mur à Montigny le Chartif dans le département d’Eure et Loir, où sont déjà hébergés ses enfants Jacques et Simon.

L’époux de Gilberte est prisonnier de guerre. Gilberte Lallée vit dans sa ferme avec ses deux enfants, Henri né en 1931 et Franck né en 1928. Le hameau du Mur est composé de trois fermes isolées. Rachel est hébergée dans une autre ferme, moyennant une pension. Isaac verse au début une somme très modique afin de couvrir de menus frais. Mais très vite, sans argent, il trouve du travail dans une ferme voisine, comme ouvrier agricole où il est nourri.

Madame Lallée met à disposition d’Isaac et Christiane un local distinct du logis principal, ceci à titre gracieux. Christiane Woda est enceinte. Elle part accoucher à Paris, puis revient à la ferme avec son bébé Alain, né le 16 juin 1944.

Des gendarmes font, à plusieurs reprises, irruption à la ferme, sans grande conviction, ce qui laisse le temps au jeune couple de se cacher.

Gilbert Lallée, femme de grand cœur a hébergé malgré les risques encourus pour elle et ses enfants, Isaac Woda, son épouse Christiane et leur bébé Alain, leurs cousins Jacques et Simon Kruczyk. Des liens étroits se sont créés entre les familles Lallée et Woda. Elles sont restées en contact après la guerre.

 

Le 26 juin 2017, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Gilberte Lallée.