Bouyou Julien

Bouyssou Adrien

Bouyou Rose

Bouyssou Marie-Louise

Année de nomination : 2019      Dossier n° 13799 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Julien Bouyou
Date de naissance : 12/01/1898
Date de décès : 20/10/1968
Profession : Facteur
Particularité : Information non disponible

M. Adrien Bouyssou
Date de naissance : 13/01/1888
Date de décès : 22/02/1951
Profession : Secrétaire de Mairie
Particularité : Information non disponible

Mme Rose Bouyou (née Delmonnd)
Date de naissance : 1898
Date de décès : 1980
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

Mme Marie-Louise Bouyssou
Date de naissance : 21/06/1898
Date de décès : 15/02/1963
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Tulle
Département : Corrèze
Région : Limousin
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 4 février 2020
Lieu : Conseil départemental de la Corrèze (19000)

Personnes sauvées

M. Georges Schiffmann

M. Mendel Schiffmann

Mme Brunette Schiffmann

Mme Lina Schiffmann

Mme Régine Schiffmann

M. Isidore André Schiffmann

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

La famille Shiffmann, originaire de Belfort avait trouvé refuge à Tulle au cours de la seconde guerre mondiale.
De confession juive, elle dut très vite se cacher et vivre dans la clandestinité.
Le père Isidore André était réfractaire au STO et membre d'un réseau local de Résistance.
En 1944, le danger se faisant plus pressant en raison de la présence dans le ville de la Gestapo et de la Milice,
Il fit appel à Monsieur Adrien Bouyssou, président de l'Union Corréziennes des Amputés de Guerre, pour qu'il leur trouve un lieu d'hébergement plus sur.
C'est ainsi que connaissant bien le secteur, Monsieur Bouyssou contacta des amis domiciliés dans la commune d'Argentat-sur-Dordogne:
Messieurs Aubertie et Bouyou également amputés de guerre .
Ces derniers n'écoutant que leur conscience, prirent de grands risques pour eux-mêmes et leurs proches en cachant et protégeant la famille Shiffmann.
Ainsi mis en sécurité à Argente-sur-Dordogne, tous survécurent et échappèrent à la déportation.

Le 21 janvier 2019, l'Insitut Yad Vashem, Institut International pour la Mémoire de la Shoah a décerné à Rose et Julien Boyou ainsi qu'à Marie-Louise et Adrien Bouyssou le titre de Juste parmi les Nations.