Du Pont Nicolas

Année de nomination : 1979      Dossier n° 1537 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Nicolas Du Pont
Date de naissance : 27/07/1900
Date de décès : 03/05/1945
Profession : Gendarme, adjudant
Particularité : Résistant réseau "Dutch-Paris"

Localisation

Localite : Annecy
Département : Haute-Savoie
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. Arthur Ingber

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Nicolas Du Pont était policier à Annecy. Il menait aussi une action clandestine : il secourait les réfugiés et autres "indésirables" en leur procurant de faux papiers, des cartes d'alimentation et en leur trouvant des cachettes. Il aida nombre de Juifs à franchir la frontière vers la Suisse toute proche. Lorsque les trains entraient en gare d'Annecy, il y montait souvent et mettait en sûreté des Juifs qu'il savait en danger. Il prenait ainsi d’énormes risques car les autorités étaient sur la piste de la plupart des Juifs qu'il sauvait ainsi. Arthur Ingber, réfugié juif de Belgique, arriva avec sa famille à Annecy à l’automne 1942. A leur descente du train, ils furent "arrêtés" par le policier; mais au lieu d'obéir aux ordres et de les livrer, il les aida à s'enfuir vers la montagne avec plusieurs autres familles juives. Il avait trouvé pour eux un refuge dans la localité voisine de Menton-St.Bernard, en Haute-Savoie. Les ayant installés dans une retraite sûre, il leur fournit de faux papiers et des cartes d'alimentation, grâce auxquels ils connurent plus d'une année de répit. Le rabbin Gelernter, qui venait de Bruxelles, fut logé avec la famille Ingber. Lorsque leur abri cessa d’être sûr, ils s’enfuirent tous en Suisse, où ils passèrent le reste de la guerre. Nicolas Du Pont, qui avait risqué sa vie à maintes reprises pour sauver des Juifs, fut arrêté par les Allemands et envoyé dans un camp de concentration, où il mourut.

Le 16 juin 1979, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Nicolas Du Pont le titre de Juste parmi les Nations. 

 

Exposition: Désobéir pour sauver