Barthe Madeleine

Barthe Pierre

Année de nomination : 1980      Dossier n° 1830 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Madeleine Barthe
Date de naissance :
Profession : Propriétaire d'un haras
Particularité : Information non disponible

M. Pierre Barthe
Date de naissance : 24/02/1912
Date de décès : 24/02/2013
Profession : Propriétaire d'un haras
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Pau
Département : Pyrénées-Atlantiques
Région : Aquitaine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Yvonne Dreyfus

Mme Viviane Dreyfus

Mme Christiane Dreyfus

Mme Monette Mocatta (née Lovenbach)

Lieux de mémoire

Stèle en hommage aux "Justes parmi les Nations" à Pau
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Les Barthe avaient un haras à Pau (Pyrénées Atlantiques). En septembre 1943, ils y cachèrent les cinq membres de la famille Dreyfus - le mari, la femme, les deux filles, Viviane (18 ans) et Christiane (16 ans) ainsi que la cousine des jeunes filles, Monette Mocatta. Auparavant la famille avait vécu dans la zone d'occupation italienne du sud-est de la France. Après l'effondrement de l'armée italienne et l'entrée des forces allemandes dans cette zone, les Dreyfus s'enfuirent vers la frontière espagnole; ils firent appel aux Barthe qui, quelques mois plus tôt, avaient aidé deux membres de leur famille à franchir la frontière. Pierre Barthe décida de les cacher tous les cinq jusqu'à ce que le passage de la frontière soit possible. Les Dreyfus furent logés dans un bâtiment à proximité de l'écurie. Les Barthe subvinrent à tous leurs besoins jusqu'en mars 1944, date à laquelle les Dreyfus réussirent à passer la frontière sans encombre. Après la guerre les deux familles devinrent amies et se rencontrèrent régulièrement jusqu'à la mort des époux Barthe.

Le 7 juillet 1980, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Pierre et Madeleine Barthe le titre de Juste parmi les Nations.