Chatelin Charles

Chatelin Marie-Louise

Année de nomination : 1982      Dossier n° 2291 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Dr Charles Chatelin
Date de naissance : 22/05/1884
Date de décès : 30/01/1948
Profession : Neurologue
Particularité : Information non disponible

Dr Marie-Louise Chatelin
Date de naissance : 1888
Date de décès : 1971
Profession : Pédiatre
Particularité : Mère de 5 enfants

Localisation

Localite : Paris
Département : Paris
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Dorothée Morgenstern

M. Françoise Morgenstern

Lieux de mémoire

Le parcours sonore des Justes de Paris
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Chatelin Charles   Chatelin Marie-Louise Charles et Marie-Louise Chatelin vivaient avec leurs cinq enfants dans un vaste appartement de 13 pièces à Paris. Charles, radiologue, travaillait avec Marie-Louise, qui était pédiatre, bénévole au dispensaire à la Goutte de Lait à Belleville. Le 25 mars 1944, Dorothée Morgenstern se présenta au dispensaire avec Françoise, son bébé de six semaines. La pédiatre connaissait Dorothée depuis une quinzaine d'années, pour s'être occupée de ses deux fils aînés. Madame Morgenstern lui raconta que son mari avait été arrêté en octobre 1943 par la police française, puis déporté vers l'est. Elle se retrouvait seule, enceinte, avec ses deux garçons. Ces deux adolescents avaient été pris en charge par la docteur Rita Breton (q.v.) et cachés dans une famille adoptive en Normandie. Dorothée était restée à Paris avec le nouveau-né. Le Dr Chatelin comprit tout de suite que la jeune mère et son bébé risquaient d'être arrêtées et leur proposa immédiatement une pièce dans son grand appartement. Elles y restèrent jusqu'à la Libération à la fin du mois d'août. Dans sa déposition faite après la guerre, Dorothée Morgenstern rapporta que les Chatelin l'avaient traitée avec chaleur et sympathie comme si elle faisait partie de la famille et n'avaient rien demandé en contrepartie. Elle mentionna tout spécialement les soins attentifs de Marie-Louise, qu'elle qualifie de "sainte". Les deux familles restèrent en excellents termes après la guerre, et les enfants continuèrent à se fréquenter après le décès de Charles et de sa femme.

Le 3 juin 1982, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Charles et Marie-Louise Chatelin le titre de Juste parmi les Nations.