Guilmin Albert

Guilmin Germaine

Année de nomination : 1985      Dossier n° 3212 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Albert Guilmin
Date de naissance : 07/01/1900
Date de décès : 12/02/1991
Profession : Fermier
Particularité : Information non disponible

Mme Germaine Guilmin (née Maudet)
Date de naissance : 31/08/1902
Date de décès : 06/11/1993
Profession : Fermière
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Bonnétable
Département : Sarthe
Région : Pays-de-La-Loire
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Saja Edelman

M. Charles Edelman

Mme Denise Salvador

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

La ferme Guilmin à Peloisières, à environ six kilomètres de Bonnetable dans la Sarthe, a servi de relais et abrité plus d'une centaine de Juifs - adultes et enfants - arrivés de Paris; ils y attendaient leur placement dans des familles d'accueil ou des cachettes. Ces réfugiés étaient convoyés jusqu'à la ferme de Peloisières par des assistantes oeuvrant au sein de l'organisation juive de sauvetage des femmes de la WIZO ainsi que du réseau catholique de N.D. de Sion animé par le R.P. Théomir Devaux (q.v.). Malgré les risques énormes qu'ils couraient, les Guilmin ont donné asile à des Juifs fuyant l'arrestation. C'est ainsi que deux fugitifs venant de Paris, Charles Edelman, dix-huit ans, et Sara sa mère, trouvèrent refuge dans la ferme Guilmin. Accueillis avec chaleur et sympathie, ils y vécurent de septembre 1943 à août 1944. Pour remercier leurs sauveurs, Sara faisait des travaux de couture et Charles aidait aux travaux de la ferme. Après la Libération, les fermiers remirent une petite somme d'argent à Charles et à sa mère pour leur permettre de rentrer à Paris et de faire face à leurs premières dépenses de retour à la vie normale.

Le 27 octobre 1985, l'Institut Yad Vashem de jérusalem a décerné à M. et Mme Guilmin le titre de Juste parmi les Nations.