Schneider Alice

Année de nomination : 1988      Dossier n° 3900 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Alice Schneider (née Broudin-Ober)
Date de naissance :
Profession : Information non disponible
Particularité : Résistante

Localisation

Localite : Toulouse
Département : Haute-Garonne
Région : Midi-Pyrénées
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

L'histoire

Alice Broudin-Ober, une jeune Toulousaine, accepta en 1943 d'héberger Camille Neuman. En octobre 1940, cette dame d'un âge avancé avait été expédiée, avec des milliers de juifs, du pays de Bade au camp d’internement de Gurs. Sa soeur, qui vivait en France avec son mari de nationalité française, avait réussi à la faire sortir du camp pour la recueillir chez elle. En 1943, devant l’intensification des persécutions, elle demanda l'aide d'un mouvement de Résistance qui adressa Camille à Alice Broudin-Ober. Malgré le risque, la jeune femme recueillit la vieille dame et s'en occupa avec dévouement. Elle la présenta à ses voisins comme une tante d'Alsace, afin d’expliquer son accent. Les deux femmes devinrent amies malgré la grande différence d'âge. A la Libération, Camille Neuman retourna chez sa soeur puis en 1950 partit vivre à Philadelphie aux Etats-Unis chez sa fille. Elle mourut un an plus tard. Sa petite-fille garda le contact avec les enfants d'Alice, devnue Madame Schneider.

Le 13 juin 1988, l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Alice Schneider née Broudin-Ober, le titre de Juste parmi les Nations.