Castagne Rosa

Castagne Alain

Année de nomination : 1988      Dossier n° 3975 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Rosa Castagne
Date de naissance :
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

M. Alain Castagne
Date de naissance :
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Gramat
Département : Lot
Région : Midi-Pyrénées
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Simha Goldstein

M. Marcel Goldstein

M. Charles Goldstein

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Vers la fin de l'année 1940, plusieurs familles juives fuyant la zone occupée étaient venues s'installer à Gramat, dans le Lot. En septembre 1943, des gendarmes se présentèrent au domicile de Simha Goldstein avec un mandat d'arrêt à son nom. Il eut tout juste le temps de se sauver par la fenêtre et de s'enfuir chez ses voisins les Castagne, qui le cachèrent. Les gendarmes repartirent bredouilles et Simha rentra chez lui. Le 11 mai 1944, une unité de la division Das Reich entra à Gramat et ses hommes commencèrent à traquer tous les Juifs de l'endroit pour les arrêter et les déporter. Le jour même, Alain et Rosa Castagne prirent la décision d'aider leurs voisins les Goldstein en cachant toute la famille chez eux. Au terme de l'opération Das Reich, onze Juifs de Gramat avaient été arrêtés; transférés à Drancy, ils furent déportés à Auschwitz. La nuit venue, Simha Goldstein et son fils Marcel quittèrent la ville et allèrent rejoindre une unité de résistants français; madame Goldstein et le reste de la famille vécurent chez les Castagne jusqu'à la libération du village en août 1944. Alain et Rosa avaient couru les plus grands risques pour protéger les Goldstein

Le 30 août 1980, l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Alain et Rosa Castagne le titre de Juste parmi les Nations.