Mettenet Eugénie

Année de nomination : 1989      Dossier n° 4158 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Eugénie Mettenet
Date de naissance : 23/06/1916
Date de décès : 2008
Profession : Agricultrice
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Le Chambon-sur-Lignon
Département : Haute-Loire
Région : Auvergne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Myriam Rosowsky

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Lorsque la guerre éclata, Eugénie Mettenet, qui avait 23 ans, vivait avec sa mère et son frère dans une ferme isolée au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire). Sous l'impulsion du pasteur André Trocmé (q.v.), les habitants de cette localité ne ménagèrent pas leurs efforts pour venir en aide aux Juifs pourchassés par les autorités de Vichy ou par l'occupant allemand. Myriam Rosowsky, une femme juive née en 1902 qui avait réussi à s'évader du camp de Rivesaltes, trouva refuge à Fay-sur-Lignon, non loin du Chambon. En 1943, avertie d'une rafle imminente, Myriam Rosowsky s'enfuit et se réfugia à la ferme des Mettenet. Au cours de cette rafle, vingt-trois étudiants juifs furent arrêtés au Chambon ainsi que leur professeur chrétien, Daniel Trocmé (q.v.). Tous furent déportés et assassinés. Myriam Rosowsky vécut trois mois chez Eugénie Mettenet qui prit soin d'elle et la réconforta. Les deux femmes devinrent amies. L'alerte passée, Myriam quitta la ferme. Elle y revint au printemps 1944 à la suite de nouvelles chasses aux Juifs dans la région. Eugénie avait pris d’énormes risques en hébergeant une réfugiée dont le mari avait été déporté et dont le fils était dans la Résistance.

Le 7 mai 1989, Yad Vashem a décerné à Eugénie Mettenet le titre de Juste parmi les Nations.