Jurvillier Pierrette

Jurvillier Roger

Année de nomination : 1989      Dossier n° 4199 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Pierrette Jurvillier (née Bozard)
Date de naissance : 13/06/1925
Profession : Agricultrice
Particularité : Information non disponible

M. Roger Jurvillier
Date de naissance : 21/12/1915
Date de décès : 1991
Profession : Agriculteur
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Taxat-Senat
Département : Allier
Région : Auvergne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. Ernest Loeb

M. Robert Wolf

Mme Danièle Wolf

M. Alain Wolf

Mme Colette Wolf (née Ollinger)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Robert Wolf habitait à Neuvial (Allier) en zone sud avec sa femme Colette et leurs deux enfants. Les Allemands occupèrent la région en novembre 1942 mais les Wolf ne furent pas inquiétés avant septembre 1943. Ce mois-là, les parents et la grand-mère de Robert, qui vivaient à Gannat, dans le même département, furent arrêtés et déportés. Lorsqu’il l’apprit, Robert s'enfuit avec sa femme et ses enfants et alla chercher asile chez des amis, Roger et Pierrette Jurvillier, qui étaient fermiers à Eschiat (Allier). Bien que parfaitement conscients des risques qu'ils prenaient en hébergeant des fugitifs juifs, ils cachèrent les Wolf jusqu'à la Libération et s'occupèrent d'eux avec dévouement. Les Jurvillier secourèrent également Ernest Loeb, un ami des Wolf – ceux-ci l'avaient aidé à trouver refuge dans la région lorsqu'il avait perdu son emploi par suite de la législation anti-juive de Vichy. En juillet 1944, Ernest Loeb échappa de justesse aux Allemands venus l'arrêter, et il vint frapper à la porte des Jurvillier. Lorsqu'ils apprirent ce qui lui était arrivé, les fermiers le conduisirent, de nuit, vers une cabane dans les champs, aux alentours de la ferme. Il s'y cacha jusqu'à la Libération. Chaque soir à la nuit tombée, Roger Jurvillier lui apportait de la nourriture pour le lendemain, lui racontait les dernières nouvelles et faisait de son mieux pour lui remonter le moral. Roger et Pierrette Jurvillier, qui n'étaient que de simples paysans, ne demandaient aucune rémunération et s'exposèrent à de terribles dangers pour sauver la vie de la famille Wolf et d'Ernest Loeb.

Le 28 avril 1989, Yad Vashem a décerné à Roger et Pierrette Jurvillier le titre de Juste parmi les Nations.

 

Roger JURVILLIER, Mr & Mme LOEB et Mr & Mme WOLF avec leur fille Roger & Pierrette JURVILLIER