Ledain Roger

Année de nomination : 1989      Dossier n° 4274B -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Abbé Roger Ledain
Date de naissance :
Profession : Abbé
Particularité : Chef du réseau local de la résistance

Localisation

Localite : Pont-à-Mousson
Département : Meurthe-et-Moselle
Région : Lorraine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Monique Gincig (née Lustig)

Mme Régina Goldman (née Lustig)

Mme Lily Redner (née Lustig)

Mme Ginette Rosenblum (née Lustig)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

L'abbé Roger Ledain vivait à Pont à Mousson près de Nancy (Meurthe-et-Moselle). Pendant l'Occupation, il trouva des familles d'accueil pour Monique, Lily, Régine et Jeannette, les quatre filles de la famille Lustig, des Juifs de la ville. Les parents avaient été arrêtés le 19 juillet 1942, puis déportés; toutefois leurs enfants qui avaient la nationalité française, furent laissésen liberté et continuèrent à habiter dans leur appartement. En mars 1944, l'officier de police qui avait arrêté leurs parents deux ans plus tôt vint à leur domicile les prévenir qu'une grande rafle des Juifs était imminente et leur conseilla de se cacher immédiatement. Le père Ledain, avec l'aide de Paul Grosse (q.v.), un ami de leurs parents, trouva des familles prêtes à accueillir les quatre filles dans des fermes des environs. L'aînée, Régine, alors âgée de dix-neuf ans, fut hébergée par Marie Grosse (q.v.), la belle-soeur de Paul, qui la cacha jusqu'à la fin de la guerre, soit pendant plus d'un an. Craignant une dénonciation, Paul changeait constamment de cachettes des trois autres soeurs. Lily raconta plus tard avoir changé sept fois d'abri en trois mois pendant l'année de ses treize ans. L'abbé Ledain avait fourni aux quatre filles de faux papiers et s'assura qu'on pourvoyait à leurs besoins.

Le 4 juin 1989, Yad Vashem a décerné à l'abbé Roger Ledain le titre de Juste parmi les Nations.