Ducoing Huguette

Année de nomination : 1989      Dossier n° 4454 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Huguette Ducoing (née Baud)
Date de naissance :
Date de décès : 04/11/2001
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Annemasse
Département : Haute-Savoie
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 13 mai 1990
Lieu : Mairie de Annemasse (74100)

Personnes sauvées

Mme Lyse Moise (née Bomsel)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Huguette Ducoing vivait à Annemasse (Haute-Savoie) à la frontière suisse. En coopération avec un groupe de prêtres catholiques dirigé par les pères Gilbert Pernoud (q.v) et Louis Favre (q.v), elle aidait des Juifs à passer clandestinement la frontière. Le point de passage se trouvait le long du mur du jardin de l'école Juvenat, située dans la localité voisine de Ville-la-Grande, école où les deux prêtres enseignaient. Le père Pernoud envoyait les réfugiés à Huguette et cette dernière les accompagnait à Juvenat. Les opérations de sauvetage devinrent beaucoup plus difficiles à compter du 9 septembre 1943, où les forces allemandes occupèrent la région. Les patrouilles allemandes passaient toutes les trois minutes devant le bâtiment de l'école. Il fallait donc minuter avec précision les mouvements des fugitifs pour leur permettre de passer en sécurité. Des Juifs furent aussi cachés temporairement chez Huguette jusqu'à ce qu'ils puissent franchir la frontière. C'est ainsi que sur les instructions du père Pernoud, elle hébergea pendant plusieurs jours Lyse Bomsel, qui avait alors quinze ans, et ses parents. La famille Bomsel, qui réussit peu après à gagner la Suisse, devait témoigner ultérieurement qu'Huguette Ducoing lui avait sauvé la vie.

Le 16 novembre 1989, Yad Vashem a décerné à Huguette Ducoing le titre de Juste parmi les Nations.