De Créty Gaston

De Créty Jeanne

Année de nomination : 1991      Dossier n° 4898 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Gaston De Créty
Date de naissance : 26/11/1888
Date de décès : 29/05/1952
Profession : Châtelain
Particularité : Information non disponible

Jeanne De Créty (née Servan)
Date de naissance : 19/05/1903
Date de décès : 07/10/1990
Profession : Châtelaine
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Château d'Anlhiac par Excideuil
Département : Dordogne
Région : Aquitaine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Francine Bernheim

M. Michel Bernheim

Lieux de mémoire

Plaque en hommage à Jeanne et Gaston de Créty
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Gaston et Jeanne de Créty vivaient dans leur château d'Excideuil en Dordogne. Gaston avait pour ami André Wormus, un Juif qui avait été fait prisonnier de guerre comme lui pendant la première guerre mondiale; les deux hommes s'étaient retrouvés dans le même camp. Lorsque sous l'Occupation, André fut arrêté, puis déporté, les de Créty donnèrent asile à ses deux soeurs, son beau-frère et sa nièce. En novembre 1942, ils accueillirent également les deux fils de M. Bernheim, un vieil ami du baron qui partait rallier les Forces françaises libres à l'étranger. Les enfants, âgés alors de dix et douze ans, restèrent au château jusqu'à la Libération en septembre 1944. Après la guerre, les réfugiés rapportèrent que Gaston et Jeanne de Créty s'étaient occupé d'eux avec chaleur et dévouement. Ils savaient pourtant qu'ils risquaient leur vie en hébergeant des Juifs. Après le massacre d'Oradour-sur-Glane, des troupes SS à la recherche de Juifs et de partisans firent irruption au château. Sans se laisser intimider, le baron et sa femme continuèrent à protéger leurs hôtes clandestins : des prisonniers de guerre qui s'étaient échappés, des maquisards blessés et des Juifs.

Le 9 décembre 1991, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Gaston et Jeanne de Créty le titre de Juste parmi les Nations.