Robert Andrée

Robert Jules

Année de nomination : 1991      Dossier n° 5062 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Andrée Robert (née Prigent)
Date de naissance : 09/07/1907
Date de décès : 16/06/1996
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

M. Jules Robert
Date de naissance : 21/08/1909
Date de décès : 23/09/1979
Profession : Médecin,maire de Charlieu
Particularité : Arrêté pour faits de résistance le 18 mai 1943

Localisation

Localite : Charlieu
Département : Loire
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 9 avril 1992
Lieu : Mairie du XVIeme arrondissement Paris ()

Personnes sauvées

M. Marcel Lion

Mme Renée Lion (née Picard)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Le docteur Jules Robert, maire de Charlieu (Loire), était le médecin de famille des Lion, propriétaire d’une usine de tissages mécaniques. L’occupation allemande de la zone sud en France coïncida avec la nomination, par les services de Vichy, d’un administrateur aryen des tissages "Lion et Fils", entreprise juive. Les propriétaires envisagèrent aussitôt de tenter de franchir clandestinement la frontière suisse. Leur fille Claude, 14 ans, accompagnée de son oncle et d’un cousin, arriva saine et sauve en Suisse dès novembre 1942. Pour ses parents, le docteur Robert et son épouse Andrée firent confectionner par le secrétariat de la Mairie deux cartes d’identité à leur propre nom, mais portant les photos des époux Lion. Bien que destinée à ne servir qu’une seule fois, cette aventureuse falsification aurait pu être fatale à ses auteurs. Mais elle exprimait leur farouche détermination de rester fidèles aux valeurs élémentaires de l’humanité. Les Lion réussirent à passer en suisse. De son côté, Jules Robert persévérait dans son combat contre la barbarie. Monsieur Jules ROBERT a été arrêté pour faits de résistance le 18 mai 1943 et emprisonné à Chalon sur Saône jusqu'en Août 1943, puis au camp de Royallieu de Compiègne. Il a été déporté politique le 16 décembre 1943 à Buchenwald. Il est revenu en France le 10 mai 1945.

Le 2 décembre 1991, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Jules et Andrée Robert le titre de Juste parmi les Nations.

 

Andrée Robert en 1992 recevant la médaille