Monna Henriette

Monna Louis

Année de nomination : 1991      Dossier n° 5066 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Henriette Monna (née Jeanjean)
Date de naissance :
Date de décès : 1965
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

M. Louis Monna
Date de naissance : 21/04/1909
Date de décès : 24/03/1988
Profession : Secrétaire de mairie, maire de ganges après la guerre
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Ganges
Département : Hérault
Région : Languedoc-Roussillon
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

L'histoire

Louis et Henriette Monna Louis Monna, né en 1909, était secrétaire de mairie à Ganges (Hérault). Du fait de ses fonctions, il était en mesure de délivrer des cartes d'alimentation, des cartes d'identité et d'autres papiers vitaux. Courageusement, il en fit profiter des personnes qui en avaient désespérément besoin. Il était en contact avec La Sixième, un réseau clandestin créé par le mouvement des Eclaireurs Israélites de France dans le but de sauver les enfants juifs en les cachant ou en les faisant passer en Suisse ou en Espagne. Les papiers fournis par Louis Molina permirent de sauver la vie de nombreux enfants et adultes juifs. Etienne Weil, un agent de la Sixième qui habitait Montpellier, était passé maître dans l'art de fabriquer de faux papiers. Il se chargeait aussi de trouver des familles et institutions prêtes à cacher des enfants juifs dans les départements de l’Hérault et de l'Aveyron. Louis Monna lui apporta une aide inestimable et lui manifesta amitié et sympathie. Jusqu'à la fin de 1943, il lui fournit sans hésiter les grandes quantités de cartes d'alimentation et pièces diverses dont Etienne avait besoin pour son atelier de faussaire. Il était aidé par plusieurs employés de mairie qu'il avait mis au courant. Sa femme et lui payèrent cher leur courage. En juin 1944, Louis fut arrêté par la Gestapo mais réussit à s'échapper. Sa femme Henriette fut alors arrêtée et torturée si sauvagement qu'elle ne s'en remit jamais et dut rester hospitalisée jusqu'à sa mort en 1965. Après la Libération, Louis Monna fut élu maire de Ganges, poste qu'il occupa de 1947 à 1977. Il fut décoré par le gouvernement français pour ses activités clandestines pendant l'Occupation.

Le 2 décembre 1991, l'instiut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Louis et Henriette Monna le titre de Juste parmi les Nations.