Gruillot Andrée

Gruillot Louis

Année de nomination : 1992      Dossier n° 5086 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Andrée Gruillot
Date de naissance : 13/10/1903
Profession : Exploitant agricole, ferme très importante
Particularité : Information non disponible

M. Louis Gruillot
Date de naissance : 03/10/1897
Profession : Exploitant agricole, ferme très importante
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Navilly
Département : Saône-et-Loire
Région : Bourgogne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Liliane Dreyfus (née Meyer)

Mme Jeanne Geismar (née Meyer)

M. Gérard Meyer

Mme Marguerite Meyer

M. Max Meyer

M. Gilbert Meyer

M. Gaston Meyer

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Les Meyer habitaient Obernai dans le Bas-Rhin, région qui fut annexée par l'Allemagne lorsque celle-ci occupa la France. Cette famille de sept personnes fut donc jetée sur les routes en juin 1940 et commença à errer à travers la France. Le fils aîné, Gaston, marié et père de deux petits enfants, avait été mobilisé. Fait prisonnier par les Allemands, il fut interné dans un camp dans les Vosges. Il réussit à s'en échapper et à rejoindre sa famille. Louis Gruillot vivait à Navilly, en Saône-et-Loire, sur la ligne de démarcation entre zone occupée et zone libre. Ami de Gaston, il invita toute la famille à s'installer chez lui. Sa femme Andrée se chargea du ravitaillement. Un peu plus tard, Louis Gruillot, qui connaissait pourtant les risques qu'il prenait, fit passer clandestinement la ligne de démarcation aux Meyer et les aida à louer une petite ferme à Simard, un village situé à trente kilomètres environ de Navilly. C'est là que les réfugiés vécurent pendant toute l'Occupation, grâce à la protection du maire et des villageois. A l’été 1944, l'armée allemande commença à battre en retraite et l’on apprit qu’elle se livrait à des atrocités. Inquiets pour leur petite fille de deux ans, Gaston Meyer et sa femme la confièrent à Louis et Andrée Gruillot, qui s'occupèrent de l'enfant comme si elle était leur propre petite fille, sans demander la moindre rémunération. Pourtant les Juifs vivaient encore sous la menace de la déportation et toute personne qui leur venait en aide risquait gros. Au mépris du danger, les Gruillot acceptèrent de tout coeur de s'occuper de la petite.

Le 26 juillet 1993, Yad Vashem a décerné à Louis et Andrée Gruillot le titre de Juste parmi les Nations.

 

Andrée GRUILLOT Louis GRUILLOT