Enard Eletta

Enard Joseph

Année de nomination : 1992      Dossier n° 5392 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Eletta Enard (née Carapezzi)
Date de naissance :
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

M. Joseph Enard
Date de naissance :
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Nay
Département : Pyrénées-Atlantiques
Région : Aquitaine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 17 juin 1993
Lieu : Pau ()

Personnes sauvées

Mme Judith Steel (née Koppel)

Lieux de mémoire

Rond-Point des Justes à Nay
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

La famille Koeppel - le père, la mère, Judith qui était encore un bébé et le grand-père - avait fui l'Allemagne en 1939 pour chercher refuge en France. Ils habitaient à Nay, dans les Pyrénées Atlantiques, à une vingtaine de kilomètres au sud de Pau, où ils louaient un petit appartement dans l'immeuble de la famille Enard. En août 1942, ils furent arrêtés et internés au camp de Gurs, à trente kilomètres environ de Nay. Déportés, ils périrent dans les camps. Avant de partir, les Koeppel avaient eu le temps de demander aux Enard de tout faire pour sauver la petite Judith qui avait alors quatre ans. Joseph et Eletta Enard demandèrent avec insistance aux autorités du camp de leur remettre la petite fille, invoquant sa mauvaise santé chronique. Grâce à leurs efforts et à ceux de l'OSE, l'enfant leur fut confiée en septembre. Joseph et Eletta Enard, qui avaient une trentaine d'années, élevèrent Judith avec leurs deux enfants. Elle fut protégée par leur détermination, leur position dans la cité et l'accord tacite de la gendarmerie. En 1946 son oncle paternel, habitant les Etats-Unis, la retrouva et vint la chercher. Des années plus tard, lorsque Judith apprit le français à l'école, elle se rappela "maman" Eletta et Joseph et se mit à correspondre avec eux.

Le 9 septembre 1992, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Joseph Enard et sa femme Eletta, le titre de Juste parmi les Nations. 

 

Eletta ENARD