Mathieu Henri

Mathieu Marcelle

Année de nomination : 1994      Dossier n° 6236 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Henri Mathieu
Date de naissance : 30/08/1913
Profession : Information non disponible
Particularité : Réfugiés des Vosges

Mme Marcelle Mathieu
Date de naissance :
Profession : Information non disponible
Particularité : Réfugiés des Vosges

Localisation

Localite : Saint-Pierre-de-Chignac
Département : Dordogne
Région : Aquitaine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Fanny Glicksmann (née Tenenbaum)

M. Pierre Tenenbaum

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Lorsque la guerre éclata, la population de Strasbourg fut évacuée dans le sud-ouest de la France. Mme Tenenbaum et ses deux enfants trouvèrent refuge à St-Pierre-de-Chignac (Dordogne). M. Tenenbaum, qui avait été mobilisé et fait prisonnier, resta en captivité en Allemagne jusqu'à la fin de la guerre. Les voisins de la jeune femme avaient pour voisins Henri et Marcelle Mathieu, des réfugiés eux aussi puisqu'ils avaient dû quitter leur domicile dans les Vosges à l'arrivée des Allemands. Le 16 mars 1944, Mme Tenenbaum fut arrêtée par les Allemands lors d'une rafle des Juifs du village. Ses deux enfants, alors âgés de dix et treize ans, jouaient dans la rue; ils furent témoins de l'arrestation de leur mère et du pillage de leur appartement par les Allemands. Les Mathieu, voyant ce qui se passait, appelèrent les deux petits, et, bouleversés par la tragédie, les recueillirent. Ils vivaient pourtant très modestement dans un minuscule appartement d'une seule pièce. Ils firent admettre le garçon à l'internat d'un lycée de Périgueux, gardant la petite Fanny, dix ans, qu’ils traitèrent comme leur propre fille. Mme Tenenbaum eut la chance de survivre et vint reprendre ses enfants après sa libération. Fanny et son frère restèrent en relations avec leurs sauveteurs, qu'ils considéraient comme leurs parents d'adoption. Henri et Marcelle assistèrent au mariage de Fanny et ils continuèrent à se voir.

Le 24 octobre 1994, Yad Vashem a décerné à Henri Mathieu et à sa femme Marcelle, le titre de Juste parmi les Nations.