May Simone

Année de nomination : 1994      Dossier n° 6272 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Simone May (née Rivière)
Date de naissance : 14/12/1904
Date de décès : 08/04/2004
Profession : Information non disponible
Particularité : Résistante

Localisation

Localite : Agen
Département : Lot-et-Garonne
Région : Aquitaine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. Louis May

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Simone Rivière vivait à Agen (Lot-et-Garonne). En septembre 1942, elle contacta le rabbin Simon Fuks, qui avait quitté Colmar, en Alsace, pour se réfugier à Agen, et lui proposa de venir en aide aux membres de sa communauté en cas de besoin. Elle lui révéla avoir épousé Louis May, un juif allemand. Au début, elle était persuadée que le fait d'avoir une épouse française le mettrait en sécurité. Mais, devant l'aggravation de la situation des Juifs, elle décida de tenter de le faire passer clandestinement en Suisse et se déclara prête à envoyer avec lui deux enfants juifs. Elle fournit de faux papiers aux trois fugitifs qui arrivèrent sains et saufs à destination. Par l'intermédiaire du rabbin, elle aida d'autres enfants juifs que leurs parents voulaient faire sortir clandestinement de France pour les mettre en sûreté à l'étranger. Par ces actes courageux, elle prenait de grands risques. Louis May rentra en France après la guerre et retrouva Simone. Tous deux demandèrent au rabbin Fuks de convertir la jeune femme, qui avait lié sa destinée à celle des Juifs et du judaïsme. Le rabbin accepta volontiers et célébra lui-même le mariage religieux de Louis May et de Simone Rivière.

Le 16 août 1994, Yad Vashem a décerné à Simone Rivière épouse May, le titre de Juste parmi les Nations.