Régnier Hélène

Régnier Jeanne

Année de nomination : 1995      Dossier n° 6688 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Hélène Régnier
Date de naissance : 01/04/1909
Profession : Professeur de Français
Particularité : Catholique pratiquante

Mme Jeanne Régnier
Date de naissance :
Profession : Professeur de Français
Particularité : Catholique pratiquante

Localisation

Localite : Paris
Département : Paris
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Olga Jacobson

Mme Louise Jacobson

Mme Nadia Kaluski (née Jacobson)

Lieux de mémoire

Le parcours sonore des Justes de Paris
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Jeanne et Hélène Régnier, deux soeurs nées respectivement en 1907 et en 1908, vivaient ensemble dans le douzième arrondissement de Paris. Lors de la grande rafle des Juifs de Paris du 16 juillet 1942, elles furent témoins de l'arrestation brutale de plusieurs Juifs dans le quartier. Profondément choquées, elles se précipitèrent chez leurs voisins les Jacobson et leur offrirent l'hospitalité. Olga Jacobson et ses deux filles, Louise et Nadia, acceptèrent immédiatement. Au bout de quelques jours, elles rentrèrent chez elles afin de ne pas déranger davantage les deux soeurs. Ces dernières vinrent plusieurs fois les prévenir dans les jours suivants de nouvelles rafles en préparation, les ramenant chaque fois chez elles pour les cacher. Nadia, dont le mari était prisonnier de guerre en Allemagne, décida de tenter de passer en zone sud. Après avoir en vain essayé de convaincre sa mère et sa jeune soeur de la suivre, elle partit seule et réussit à franchir la ligne de démarcation. En août de la même année, Jeanne et Hélène Régnier durent se rendre en province à l'enterrement de leur frère, tué dans un accident. A leur retour, elles apprirent que pendant leur absence les Allemands avaient arrêté et déporté Olga Jacobson et sa fille Louise.

Le 18 juillet 1995, Yad Vashem a décerné à Hélène et à Jeanne Régnier le titre de Juste parmi les Nations.