Coursange Sophie

Année de nomination : 1996      Dossier n° 6794 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mlle Sophie Coursange
Date de naissance :
Profession : Dirigeante du foyer pour la protection de la jeune fille
Particularité : Protestante

Localisation

Localite : Lyon
Département : Rhône
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 13 avril 1997
Lieu : Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation à Lyon (69007)

Personnes sauvées

Mme Hannelore Haguenauer (née Trautmann)

Mme Renée Karl (née Stein)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Sophie Coursange dirigeait à Lyon le foyer pour la Protection de la Jeune Fille, un établissement protestant. En janvier 1944, Hannelore Haguenauer, née en Allemagne, et Renée Karl, originaire d'Autriche, arrivèrent au foyer. Grâce à l'intervention d'une organisation de secours, les deux jeunes Juives avaient pu sortir des camps de Rivesaltes et de Gurs le 17 juin 1942. Deux mois plus tard les détenus de ces deux camps étaient déportés à Auschwitz. Elles avaient de faux papiers mais la tentative d'Amitié Chrétienne de les faire passer en Suisse avait échoué. Elles furent alors aiguillées vers le foyer, où elles purent trouver paix et sécurité. Avec l'aide d'organisations protestantes de la ville, Sophie Coursange procura du travail aux deux jeunes filles sans ressources. Elle dissimula soigneusement leur véritable identité aux autres pensionnaires. Ce n'est qu'après la Libération qu'Hannelore et Renée découvrirent que quelques unes d’entre elles étaient également juives. La cruauté de la Gestapo et de la Milice à Lyon était tristement notoire; les Juifs et ceux qui les protégeaient couraient les plus grands dangers. Sophie Coursange, motivée par ses seules convictions religieuses et son sens moral, avait courageusement risqué sa vie pour sauver les persécutées.

Le 13 septembre 1996, Yad Vashem a décerné à Sophie Coursange le titre de Juste des Nations.