Morlon Maurice

Année de nomination : 1971      Dossier n° 691 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Maurice Morlon
Date de naissance : 19/09/1908
Date de décès : 1998
Profession : Inspecteur de police
Particularité : Résistant

Localisation

Localite : Marmande
Département : Lot-et-Garonne
Région : Aquitaine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. Michel Blum

Mme Jacqueline Ducas

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Maurice Morlon était inspecteur de police à Marmande (Lot-et-Garonne). Pendant la guerre, il fournit des tampons officiels portant la mention "Sûreté Nationale" à Michel Blum, un médecin juif qui fabriquait de faux papiers d'identité pour les Juifs et les résistants. Il apposait aussi ce tampon sur des cartes d'identité en blanc que lui donnaient ses collègues. Souvent c'était l'inspecteur lui-même qui remettait les faux papiers à leurs destinataires, parfois des Juifs qu'il ne connaissait pas. Le docteur Jacqueline Ducas, encore enfant pendant l'Occupation, se souvient du jour où Maurice Morlon est venu voir ses parents pour leur donner les précieux papiers, véritables passeports pour la vie. L'inspecteur faisait usage des informations reçues dans le cadre de ses fonctions pour prévenir les Juifs des perquisitions et arrestations prévues. En se livrant à ces activités, Maurice Morlon prenait d’énormes risques. Si elles avaient été découvertes, il aurait payé cher son courage et sa générosité. L'inspecteur finit par quitter son poste pour prendre le maquis et se battre au sein de la Résistance.

Le 7 septembre 1971, Yad Vashem a décerné à Maurice Morlon le titre de Juste parmi les Nations.

 

Exposition: Désobéir pour sauver