Epineau Alexandrine

Année de nomination : 1996      Dossier n° 6964 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Alexandrine Epineau
Date de naissance : 1884
Profession : Information non disponible
Particularité : Veuve de guerre

Localisation

Localite : Saint-Martin-des-Monts
Département : Sarthe
Région : Pays-de-La-Loire
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 28 septembre 1997
Lieu : Conseil Economique et Social (75016) ()

Personnes sauvées

Mme Alberte Frydman

Mme Nelly Frydman

M. Ben Zion Frydman

Mme Anna Frydman (née Rajs)

Mme Bella Rab

M. Albert Rab

Mme Rachel Rajs

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Au début de l'année 1943, Alexandrine Epineau de St.Martin-des-Monts dans la Sarthe donna asile à sept Juifs qui avaient fui Paris après la grande rafle du 16 juillet 1942. Il s'agissait de M. et Mme Frydman et de leurs deux enfants; de Rachel Rajs, de Bella Rab et de son fils Albert. Albert Rab avait fait la connaissance des gens du village au cours de l'exode, lors de l'invasion allemande en 1940, et avait pu apprécier leur hospitalité. Son père, avait été interné au camp de Pithiviers en mai 1941, puis déporté dans un camp de la mort. Jeanine Chérot, l'institutrice du village, qui était aussi secrétaire de mairie, fournit de faux papiers à tous les réfugiés. Tout le monde au village savait qu'ils étaient juifs mais dans l'ensemble ils bénéficiaient d'une certaine sympathie. Il y eut bien un employé du chemin de fer pour les dénoncer, mais sa lettre arriva sur le bureau d'un fonctionnaire qui connaissait bien Jeanne Chérot et étouffa l'affaire. Grâce au courage de ces deux femmes, les fugitifs eurent ainsi la vie sauve.

Le 17 mars 1996, Yad Vashem a décerné à Jeanne Chérot et Alexandrine Epineau le titre de Juste parmi les Nations.