Lepileur Ernest

Lepileur Renée

Levallois Denise

Année de nomination : 1996      Dossier n° 7111 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Ernest Lepileur
Date de naissance :
Profession : Cultivateur
Particularité : Information non disponible

Mme Renée Lepileur
Date de naissance :
Profession : Cultivatrice
Particularité : Information non disponible

Mme Denise Levallois (née Lepileur)
Date de naissance : 1921
Date de décès : 01/01/2002
Profession : Cultivatrice
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Saint-Lô
Département : Manche
Région : Basse-Normandie
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 28 septembre 1997
Lieu : Conseil Economique & Social Paris (75116)

Personnes sauvées

Mme Suzy Haëtty (née Fruchter)

Mme Janine Schimmel (née Fruchter)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Ernest et Renée Lepileur Ernest et Renée Lepileur étaient fermiers à Ste. Croix de St. Lo (Manche). La Soudextrie, leur propriété, était située à l'écart du village. A l’été 1942, après les grandes rafles de Juifs qui sévirent à Paris en juillet, le père Louis Jeanne, qui était originaire de la région, leur demanda de donner asile à deux fillettes juives, Suzy Fruchter, huit ans, et sa soeur Janine, cinq ans. Il avait déjà trouvé un abri pour la cousine des enfants, dont les parents avaient été arrêtés et déportés. Lorsque le train des fillettes entra en gare, Ernest les attendait sur le quai. Il les amena à la ferme dans sa charrette. Les petites se sentirent rapidement en confiance. Ernest devint pour elles "grandpère" et Renée "grandmère"; Denise Lepileur, leur fille, devint "petite maman". Elle s'en occupa comme de ses propres enfants. Elle leur faisait leur toilette, les coiffait, les habillait, leur chantait des chansons et leur racontait des histoires dont elles se souvinrent longtemps. On dit aux gens du village qu'il s'agissait de cousines de la ville venues se rétablir au bon air de la campagne. Les deux soeurs ne fréquentaient pas l'école, mais une institutrice venait chaque jour les faire travailler. Pour ne pas éveiller les soupçons, elles allaient à la messe le dimanche. Cette existence heureuse dura près de deux ans. Le 6 juin 1944, le village fut durement atteint par les bombardements alliés lors du débarquement. Les Allemands réquisitionnèrent la ferme des Lepileur dont ils firent un poste de commandement. Peu après, tous les habitants reçurent l'ordre de quitter le village. La ville voisine de St.Lo fut complétement détruite lors des combats qui suivirent. Ernest et Renée Lepileur, installèrent leurs enfants et les deux petites juives sur la charrette et partirent sans trop savoir où. Ils finirent par arriver chez les parents du fiancé de Denise. Toute la famille rentra à la ferme après la libération de la Normandie en juillet. Malheureusement, le jeune Eugène Lepileur, qui n'avait que dix-sept ans, se tua en ramassant une bombe tombée près de la ferme. Les deux soeurs retrouvèrent leurs parents après la Libération et les deux familles devinrent amies. Suzy et Janine Fruchter n'oublièrent jamais les jours heureux vécus en Normandie.

Le 6 mai 1996, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Ernest et Renée Lepileur ainsi que leur fille Denise Levallois, le titre de Juste parmi les Nations. 

 

Suzy et Janine Fruchter Suzy et Janine Fruchter