Jardiller Marcelle

Année de nomination : 1996      Dossier n° 7186 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Marcelle Jardiller
Date de naissance : 1912
Date de décès : 2006
Profession : Fermière
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Moulins
Département : Allier
Région : Auvergne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 1 février 1998
Lieu : Espace Rachi Paris (75005)

Personnes sauvées

M. René De Botton

Mme Françoise Maurer (née de Botton)

Mme Jacqueline Roy (née Maurer)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Le mari de Marcelle Jardiller était boucher dans le magasin de ses parents à Moulins (Allier), en zone occupée. La famille avait également une ferme à Villefranche d'Allier, dans le même département mais en zone sud. La ligne de démarcation séparait donc ces deux propriétés. Mais comme la viande provenait de l'élevage de la ferme, chacun des membres de la famille Jardiller disposait d'un laisser-passer lui permettant de circuler entre la ferme et la boucherie. Marcelle se chargeait en général d'aller chercher la viande dans la camionnette familiale. La courageuse jeune femme y dissimulait des résistants et des réfugiés juifs qu'elle conduisait en zone sud encore non occupée. C’est ainsi qu'elle réussit à faire passer le docteur René de Botton et sa femme Jacqueline, deux Juifs qui habitaient Moulins. Un soir, en septembre 1940, le docteur apprit qu'un de ses collègues l'avait dénoncé aux Allemands. Il comprit que sa femme et lui devaient fuir sans tarder. En deux heures ils avaient vendu leur mobilier et, grâce à Marcelle, ils prenaient place dans la camionnette, dissimulés derrière des sacs de viande. Deux ans plus tard, la jeune femme utilisa la même méthode pour faire franchir la ligne de démarcation à Mme Maurer, la mère de Jacqueline. Ensuite, c'est à pied qu'elle escorta Françoise de Botton, la jeune soeur du médecin, qui n'avait que quinze ans. En route, elles virent la sentinelle allemande qui faisait les cent pas et se cachèrent derrière un arbre, attendant le moment propice pour passer de l'autre côté.

Le 10 juin 1996, Yad Vashem a décerné à Marcelle Jardiller le titre de Juste parmi les Nations.