Lambert André

Lambert Adèle

Année de nomination : 1996      Dossier n° 7237 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. André Lambert
Date de naissance :
Date de décès : 1974
Profession : Chauffeur chez Renault
Particularité : Information non disponible

Mme Adèle Lambert
Date de naissance :
Date de décès : 1954
Profession : Nourrice
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Maurepas
Département : Yvelines
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 1 février 1998
Lieu : Espace Rachi Paris (75005)

Personnes sauvées

M. Laurent Scherman

Mme Odette Scherman (née Zimbler)

M. Ascher Zimbler

Mme Berthe Zimbler (née Sack)

Lieux de mémoire

Résidence étudiante Adèle et André Lambert
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

La famille Zimbler avait une épicerie à Paris. Lorsque la petite Odette naquit en 1926, elle fut mise en nourrice chez Adèle et André Lambert, qui avaient eux-mêmes une fille, à Maurepas (Yvelines). Ce n'est qu'à l'âge de sept ans qu'elle retourna vivre chez ses parents. Le 16 juillet 1942, ces derniers furent arrétés lors de la grande rafle des Juifs qui eut lieu à Paris, et internés à Drancy. Deux mois plus tard, Charlotte Klein, la tante d'Odette, réussit à les en faire sortir au moyen d'un faux certificat attestant que la jeune fille travaillait dans l'industrie de la fourrure, considérée comme essentielle pour l'effort de guerre allemand. Un papier que lui avait procuré Guy Schuler, un résistant beau-fils des Lambert. Remis en liberté, les Zimbler se cachèrent à Paris et envoyèrent leur fille chez les Lambert qui l'accueillirent à bras ouverts. En février 1944, devant la montée des périls pour les Juifs, André et Adèle Lambert allèrent chercher les Zimbler à Paris pour les amener chez eux. Ils leur cédèrent leur propre chambre à coucher, allant dormir chez la mère d'Adèle. Les Lambert donnèrent asile aux Zimbler, en veillant sur eux avec sollicitude, jusqu'à la Libération.

Le 6 août 1996, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à André et Adèle Lambert le titre de Juste parmi les Nations