Cannac Silvie

Cannac Marius

Cannac Odette

Année de nomination : 1997      Dossier n° 7298 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Silvie Cannac (née Taillefer)
Date de naissance : 31/03/1901
Profession : Concierge
Particularité : Information non disponible

M. Marius Cannac
Date de naissance : 16/12/1893
Date de décès : 1989
Profession : Travailleur civil de l'armée, Employé
Particularité : Information non disponible

Mlle Odette Cannac
Date de naissance : 07/08/1923
Date de décès : 07/06/2006
Profession : Collégienne
Particularité : 16 ans

Localisation

Localite : Montpellier
Département : Hérault
Région : Languedoc-Roussillon
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 30 mars 1998
Lieu : Nant (12230)

Personnes sauvées

Mme Mina Seiler

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Sylvie Cannac était concierge dans un immeuble de Montpellier (Hérault). Elle vivait dans un petit logement de service attenant à la loge avec son mari Marius, travailleur civil de l'armée, et Odette, leur fille de seize ans. En 1940, Odette fréquentait une école de formation professionnelle. Au cours de l'année scolaire 1940/41, Odette eut pour camarade de classe Mina Seiler, fille d'une famille de réfugiés juifs de Bruxelles, et elles devinrent grandes amies. Mina avait fui la Belgique avec son père, qui était veuf, et sa soeur cadette. La famille avait trouvé à se loger à Palavas. Odette invitait parfois son amie à venir chez elle après l'école. Sylvie et Marius s'attachèrent à l'adolescente et lui dirent que leur maison lui était ouverte en cas de nécessité. Le 26 août 1942, les autorités commencèrent à arrêter les Juifs de Palavas. Les Seiler purent s'enfuir et se cachèrent séparément à Montpellier. Mina se rendit chez les Cannac, qui accueillirent l'amie de leur fille comme si elle faisait partie de la famille. Elle partagea la chambre d'Odette et leur amitié grandit encore. Les Cannac qui étaient catholiques pratiquants et des gens tolérants, considéraient qu’accorder l'hospitalité à une étrangère était un devoir humanitaire. Mina resta chez eux jusqu'à la Libération puis retourna vivre à Bruxelles avec son père et sa soeur. Les liens d'amitié qui l'unissaient à Odette ne se relâchèrent pas de longues années durant.

Le 27 août 1996, l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Marius et Sylvie Cannac et à leur fille Odette le titre de Juste parmi les Nations. 

 

Cérémonie Cérémonie