Marmajou Line

Année de nomination : 1997      Dossier n° 7464 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Line Marmajou
Date de naissance : 20/12/1901
Date de décès : 25/04/2012
Profession : Danseuse
Particularité : Avant guerre, danseuse classique et artiste chanteuse dans le music-hall

Localisation

Localite : Paris
Département : Paris
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 20 janvier 2002
Lieu : O.R.T Paris (75004)

Personnes sauvées

Mme Madeleine Blaufuks

Mme Fela Erman (née Plawner)

Lieux de mémoire

Le parcours sonore des Justes de Paris
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Lors de la grande rafle du Vel d'Hiv à Paris, les 16 et 17 juillet 1942, Line Marmajou cacha sa voisine, Mme Plawner, et sa fille Fella, venues lui demander asile. Elle les hébergea pendant plusieurs semaines, jusqu'à ce qu'il leur soit possible de quitter la capitale et de franchir la ligne de démarcation. Pendant toute cette période, Line s'occupa d'elles avec sollicitude, sans chercher la moindre rétribution. Ensuite, elle servit de boîte aux lettres pour la correspondance entre les deux femmes et Benjamin Plawner, le frère de Fella, qui était prisonnier de guerre en Allemagne. Le jeune homme s’évada et rentra à Paris où il se cacha, mais rendait parfois visite à Line Marmajou qui lui remettait les lettres de sa mère et de sa soeur. Fella avait donné son adresse à Madeleine Blaufuks, une amie restée à Paris, et Line la recueillit pour la cacher. En mars 1943, Benjamin Plawner fut arrêté par des policiers français. Ils découvrirent dans ses poches un morceau de papier portant l'adresse de Line Marmajou. Au domicile de cette dernière, la police trouva aussi Madeleine Blaufuks et arrêta les deux femmes. Après des heures d'interrogatoire serré, Line fut remise en liberté, mais Benjamin et Madeleine furent déportés vers les camps de la mort d'où ils ne rentrèrent jamais. Après la Libération, Fella et sa mère, revenues à Paris, restèrent en contact avec Line, et veillèrent sur elle jusqu'à sa mort.

Le 12 janvier 1997, Yad Vashem a décerné à Line Marmajou le titre de Juste parmi les Nations.