Audi Huguette

Audi Roger

Blanchin Hélène

Année de nomination : 1997      Dossier n° 7584A -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Huguette Audi (née Blanchin)
Date de naissance : 27/01/1925
Profession : Epicière
Particularité : Résistante

M. Roger Audi
Date de naissance : 27/06/1921
Date de décès : 08/12/2008
Profession : Epicier
Particularité : Résistant

Mme Hélène Blanchin
Date de naissance :
Profession : Information non disponible
Particularité : Épouse du chef de la résistance locale, arrêté le 21 décembre 1943 et fusillé

Localisation

Localite : Thuellin
Département : Isère
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 9 novembre 1997
Lieu : Dolomieu ()

Personnes sauvées

Mme M. Lanzenberg

Mme Léon Lanzenberg

Anne-Marie Lanzenberg

Mme Janine Lanzenberg (née Hemsi)

Mme Francine Wachtel

Lieux de mémoire

Boulodrome Roger Audi
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Roger et Huguette Audi étaient fermiers à Thuellin (Isère); ils vivaient avec les parents d'Huguette, Albert et Hélène Blanchin. Début janvier 1944, Albert Blanchin, accusé d'appartenir à la Résistance, avait été exécuté à Lyon par les agents de la Gestapo aux ordres de Klaus Barbie. Pourtant, le 22 janvier, Roger, Huguette et Hélène donnèrent asile à cinq membres de la famille Lanzenberg, des Juifs qui s'étaient enfuis de Marseille à l'arrivée des Allemands et avaient trouvé refuge à Dolomieu (Isère) sous la protection du frère de Roger, Aristide et de sa femme Yvonne Audi (q.v). Se trouvant seule à la maison, Marthe Hensi, la mère de Janine Lanzenberg, avait été arrêtée. Elle réussit à s'échapper et à rentrer chez elle. Toutefois, son adresse étant connue des autorités, elle ne pouvait y rester longtemps. Courageusement, Hélène Blanchin accepta, malgré son deuil, de donner asile aux Lanzenberg jusqu'à ce qu'une cachette leur soit trouvée. Elle abrita les fugitifs pendant deux mois. Ensuite ils furent transférés dans un endroit plus sûr par Roger et Huguette. Aristide et Yvonne Audi se chargèrent de les ravitailler et de s'occuper d'eux jusqu'à la Libération. Dans son témoignage après la guerre Huguette explique son geste : "Nous avons aidé ces gens-là pour leur éviter les camps de concentration. Je pense que nous n'avons fait que notre devoir de Français".

L'amitié tissée pendant la guerre entre les Lanzenberg et leurs sauveurs se poursuivit longtemps après la Libération.

Le 6 mai 1997 l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Hélène Blanchin, Roger et Huguette Audi le titre de Juste parmi les Nations.

 

Roger Audi, Huguette Audi, Aristide Audi, Janine Lanzenberg, de dos journaliste de France 3 De dos journaliste de France 3, Janine Lanzenberg et sa fille Anne Marie, Yvonne et Aristide Audi