Bompais Madeleine

Mitault Suzanne

Année de nomination : 1997      Dossier n° 7633 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Madeleine Bompais (née Heribel)
Date de naissance : 10/08/1919
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

Mme Suzanne Mitault
Date de naissance :
Date de décès : 1982
Profession : Ouvrière dans une fabrique de Jute
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Roubaix
Département : Nord
Région : Nord-Pas-De-Calais
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 14 mai 1998
Lieu : Synagogue de Lille ()

Personnes sauvées

Mme Yolande Debyser (née Raby)

M. Bernard Raby

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Suzanne Mitault, qui était veuve, habitait avec ses deux enfants à Roubaix (Nord) où elle était ouvrière dans une fabrique de jute. Sa fille Madeleine, qui faisait du tennis, se lia avec deux camarades juives, les soeurs Flore et Yolande Raby. Leur père fut arrêté en 1943 et déporté dans un camp de la mort, d’où il ne revint pas. En mai 1944. Yolande révéla à son amie Madeleine que sa soeur venait d'être arrêtée pour faits de résistance. Madeleine en parla à sa mère et toutes deux décidèrent que Mme Raby, Yolande et son frère Bernard, quinze ans, devaient fuir leur domicile sans tarder, et se réfugier chez elles. Le lendemain, on découvrit que l'appartement des Raby avait été cambriolé et pillé. Mme Raby et Bernard demeurèrent cachés chez les Mitault jusqu'à la Libération, sans oser sortir de crainte d'être arrêtés. Un refuge avait été trouvé pour Yolande dans la ville voisine de Tourcoing. Après la Libération, les Raby restèrent en relation avec Madeleine durant de longues années.

Le 27 mai 1997, Yad Vashem a décerné à Suzanne Mitault et à sa fille Madeleine Bompais-Héribel le titre de Juste des Nations.