Drugy Louise

Drugy Marcel

Année de nomination : 1997      Dossier n° 7722 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Louise Drugy (née Rabaute)
Date de naissance : 16/07/1910
Date de décès : 29/05/1982
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

M. Marcel Drugy
Date de naissance : 03/02/1911
Profession : Artisan Tailleur
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Belvis
Département : Aude
Région : Languedoc-Roussillon
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 5 décembre 1997
Lieu : Belvis (11340)

Personnes sauvées

M. Bruno Lion

M. Sylvie Lion

Mme Léa Lion( née Zinet)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Marcel Drugy, qui était artisan, habitait à Belvis (Aude) avec sa femme Louise. Des Juifs de la Sarre, les Lion, s'étaient installés dans ce village avant la guerre. M. Lion était cordonnier et ses quatre enfants travaillaient chez des paysans des environs. En 1942, Bruno, l'aîné, épousa Léa Zinet, une réfugiée juive d'Allemagne; le couple eut une petite fille, Sylvie. Les villageois les considéraient avec sympathie mais lorsque les Allemands occupèrent le sud de la France en novembre 1942, la situation devint alarmante. Le bruit courut que le commandant de la gendarmerie locale s'apprêtait à arrêter Bruno et sa femme. Marcel Drugy vint au secours des réfugiés, cachant chez lui toute la famille Lion chaque fois qu'une nouvelle vague d'arrestations s'annonçait. Il avait trouvé, aux environs du village, plusieurs grottes secrètes où les fugitifs pouvaient se refugier en cas d'urgence. Après la guerre, Léa témoigna que les Drugy lui avaient promis que s’il lui arrivait quelque chose, ils prendraient soin de la petite Sylvie.

Le 4 août 1997, l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Marcel et Louise Drugy le titre de Juste parmi les Nations.