Daumas Alfred

Année de nomination : 1997      Dossier n° 7835 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Monseigneur Alfred Daumas
Date de naissance : 05/08/1910
Date de décès : 01/01/1997
Profession : Prêtre
Particularité : Directeur du bureau des ?uvres sociales du diocèse,aumônier des syndicats ouvriers

Localisation

Localite : Nice
Département : Alpes-Maritimes
Région : Provence-Alpes-Côte-D'Azur
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 6 avril 1998
Lieu : Faculté des Lettres à Nice ()

Personnes sauvées

M. Joseph Bass

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Monseigneur Daumas Alfred en juin 1974 L'abbé Alfred Daumas (plus tard l'évêque Daumas) dirigeait à Nice le bureau des oeuvres sociales du diocèse. L’évêque Paul Rémond (q.v.) l'avait aussi nommé aumônier des syndicats ouvriers. Il était particulièrement préoccupé par la situation des Juifs et des réfugiés politiques et c'est pourquoi, en mai 1943, il coopéra activement avec Joseph Bass, un Juif qui avait fondé le réseau clandestin "Service André", dit encore "Groupe d’action contre la déportation". Le père Daumas l’engagea comme conseiller technique et mit un bureau à sa disposition. Bass, qui avait pris le nom d'André Gart, put ainsi développer ses activités de résistant dans des conditions optimales. Il fabriquait de faux papiers d'identité, recevait des visiteurs et pouvait tenir des réunions dans son bureau sans éveiller les soupçons, tout au moins au début. Mais le 9 septembre 1943, les Allemands occupèrent Nice, et dès lors une activité aussi intense ne pouvait manquer d'attirer l'attention. Vers la fin du mois de novembre, la Gestapo fit une descente dans les locaux des Oeuvres sociales du diocèse pour arrêter "André Gart", lequel, par chance, se trouvait à Marseille. Ils arrêtèrent le père Daumas. Après de longues heures d'interrogatoire, le prêtre réussit à les convaincre qu'il ne savait rien du suspect. Remis en liberté grâce à l'intervention de Monseigneur Rémond, le père Daumas se précipita au monastère voisin des Jésuites et dépêcha l'un d'eux à Marseille pour avertir Bass, lui sauvant ainsi la vie. Il avait également sauvé de nombreux Juifs en leur procurant de faux papiers d'identité.

Le 5 novembre 1997, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Monseigneur Alfred Daumas le titre de Juste parmi les Nations.