Parée Maurice

Parée Marcelle

Lebon Mauricette

Année de nomination : 1998      Dossier n° 8120 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Maurice Parée
Date de naissance : 1899
Date de décès : 1964
Profession : Artisan couvreur
Particularité : Information non disponible

Mme Marcelle Parée (née Decroix)
Date de naissance : 04/03/1903
Date de décès : 25/01/1971
Profession : Mère de 3 enfants
Particularité : Information non disponible

Mme Mauricette Lebon (née Parée)
Date de naissance : 30/08/1926
Date de décès : 29/03/2015
Profession : Collégienne
Particularité : 16 ans

Localisation

Localite : Cires-lès-Mello
Département : Oise
Région : Picardie
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 5 juin 2000
Lieu : Mairie du XVIIème Paris ()

Personnes sauvées

Mme Colette Bluwal (née Lichtenbaum)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Maurice et Marcelle Parée vivaient avec leurs trois enfants à Cires-les-Mello (Oise). Au soir de la grande rafle du Vel d'Hiv, le 16 juillet 1942, Mme Gobert, la soeur de Marcelle, qui était concierge à Paris, lui téléphona pour lui demander de venir en aide à une famille juive qui habitait son immeuble. Ce matin-là, elle avait sauvé les trois membres de la famille Lichtenbaum en les cachant dans une chambre de bonne au dernier étage, et ils avaient trop peur pour rentrer chez eux. Le plus urgent, disaient-ils, était de trouver un refuge pour leur petite Colette, sept ans. Le lendemain matin, Maurice Parée et sa fille Mauricette, seize ans, se rendirent à Paris pour aller chercher Colette et la ramener chez eux. Faute de place, Colette partagea le lit étroit de Mauricette. Les Parée la traitèrent comme leur propre enfant, disant aux voisins que c'était leur nièce, envoyée loin de la capitale par ses parents qui avaient peur des bombardements. Colette vécut chez eux pendant toute une année. A l’été 1943, ses parents trouvèrent refuge dans un village de la Sarthe et vinrent la reprendre. Colette perdit tout contact avec les Parée après la guerre, mais c'est avec une grande émotion que cinquante ans plus tard elle retrouva Mauricette et sa famille.

Le 22 juin 1998, Yad Vashem a décerné à Maurice et Marcelle Parée et à leur fille Mauricette Lebon, le titre de Juste parmi les Nations. 

 

Le témoignage

En 1942, Colette LICHTENBAUM (née le 5 mai 1935) et ses parents  sont à Paris et ont pu échapper jusqu’alors aux rafles grâce à leurs concierges, M. & Mme GOBERT. Lors de la rafle du Vel d’Hiv, les LICHTENBAUM trouvent refuge au 6è étage de leur immeuble. Le 17 juillet, la sœur de Mme GOBERT, Mme PAREE et sa fille Mauricette, viennent chercher Colette pour l’amener chez elles, dans l’Oise, à Cires-les-Mello.

Colette restera dans cette famille jusqu’à la fin de l’année scolaire 1943, date à laquelle elle alla rejoindre ses parents réfugiés dans la Sarthe.

Tout le temps de son séjour  elle sera choyée par la famille GOBERT.