Demon Roger

Année de nomination : 1998      Dossier n° 8260 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Roger Demon
Date de naissance : 30/12/1892
Date de décès : 23/04/1966
Profession : Propriétaire terrien
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Broye
Département : Saône-et-Loire
Région : Bourgogne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. François Boris

Mme Sonia Boris (née Jokelson)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Roger-Louis Demon Roger-Louis Demon, qui habitait Paris, était l'ami de la famille Boris. Mobilisé en 1939, Adrien-Louis Boris fut fait prisonnier par les Allemands et libéré en 1945. Son fils aîné, 19 ans, avait réussi à quitter la France pour rallier les Forces Françaises Libres à Londres. Son fils cadet, Michel, avait rejoint le réseau "Plutus", près de Lyon. En 1940, sa femme Sonia et son plus jeune fils, François, quittèrent Paris pour se réfugier à Aix-en-Provence –Bouches du Rhône- Echappant à la rafle  du 23 Juin 1943, ils se réfugièrent à Amphion –Haute Savoie, où Charles Berchet, Résistant, leur présenta le commissaire de police d’Evian qui leur procura des fausses cartes d’identité au nom de Brice. Annette Haas-Hamburger, résistante  se rendit à Paris, pour demander à Roger Demon de les cacher au Château de Montjeu – Broye –Saône et Loir où ils arrivèrent début Mai 1944. C’est là que le Jeudi 7 Septembre 1944, ils furent libérés par le Corps franc Pommiés venu de Toulouse.

Le 11 novembre 1998, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Roger Louis Demon le titre de Juste parmi les Nations.

 

Louis Demon Lieutenant guerre de 14, commandeur Légion d'honneur Fausse carte d'identité pour François Boris Fausse carte d'identité pour Sonia Borris Cérémonie second à gauche La personne sauvée François Boris et la fille de Roger demon assisie