Muller Esther

Muller Roger

Année de nomination : 2003      Dossier n° 9921 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Esther Muller (née Balmer)
Date de naissance : 03/11/1920
Profession : Infirmière
Particularité : Information non disponible

Pasteur Roger Muller
Date de naissance : 24/04/1920
Profession : Pasteur
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Lédignan
Département : Gard
Région : Languedoc-Roussillon
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

L'histoire

Roger & Esther Muller Roger Muller, pasteur de la communauté protestante de Lédignan (Gard), y résidait avec sa femme Esther. En 1943, elle était enceinte de leur premier enfant. Le couple entretenait des relations amicales avec le pasteur Peloux* et sa femme Marie, résidents de Saint-Jean-du-Gard. En novembre 1943, les Muller offrirent le gîte à une fugitive juive poursuivie par la police, Annette Lévita. Elle et son mari habitaient Nîmes et avaient réussi à envoyer leurs deux enfants en Algérie en 1942. Un matin de novembre 1943, la police allemande se présenta à leur domicile pour les arrêter. Comprenant le danger, son mari l’entraîna dans une tentative de fuite mais les policiers tirèrent sur lui. Blessé au genou, il fut secouru par des voisins qui alertèrent un médecin, le Dr. Fayot. Celui-ci fit hospitaliser son mari dans une clinique et confia Annette au pasteur Muller et sa femme. Comme une unité de l’armée allemande stationnait dans les locaux attenants au presbytère où ils habitaient, ils cherchèrent un abri plus sûr pour leur hôte. Ils s’adressèrent à leurs amis, les Peloux, qui prirent leur relais et installèrent Annette chez eux à Saint-Jean-du-Gard. Son mari réussit entre temps à s’évader de la clinique où il était gardé et vint rejoindre Annette chez les Peloux. Ils y restèrent cachés pendant six mois jusqu’à la Libération, hébergés à titre gracieux dans leur modeste demeure. Ils survécurent aux persécutions grâce au courage et à la générosité de leurs sauveurs et leur vouèrent une reconnaissance infinie.   

Le 3 février 2003, l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Esther et Roger Muller, le titre de Juste parmi les Nations.

 

Le témoignage

La famille LEVITA, Max et Annette et leurs deux enfants, vivent à Nîmes avant la guerre. En novembre 42, les enfants sont envoyés en Algérie. En novembre 43, après s'être cachés chez différentes personnes, les LEVITA, à la suite d'une dénonciation, sont pourchassés par les Allemands, qui blessent le mari au cours d'une poursuite. Un médecin protestant l'hospitalise dans la maison de santé protestante de Nîmes.

Quant à Annette, le docteur l'envoie chez le pasteur de Lédignan, Roger MULLER. Elle y restera 15 jours, mettant en péril la vie du pasteur et de sa femme, enceinte, car une compagnie allemande stationnait à côté du presbytère. Après ces 15 jours, c'est le pasteur qui lui a trouvé un autre point de chute.

Roger et Esther MULLER en septembre 1944 1994 - Roger & Esther Muller