Dossier n°11864

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2010
Jean Roty
Date de nomination : 2010
Date de naissance : 29/10/1892
Date de décés : 01/07/1973
Profession : Directeur régional du Secours National

Localisation 11000 Carcassonne - Département : Aude - Région : Occitanie France

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2020, le titre avait été décerné à 27712 personnes à travers le monde, dont 4130 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Jean Georges Roty était le directeur de la branche régionale du Secours National à Carcassonne dans le département  de l’Aude. Cette organisation avait été créée par le gouvernement français dans les premiers jours de l’occupation allemande pour offrir des services sociaux à la population. Danielle Chamant travaillait au Secours National. Pendant la guerre, Jean Georges Roty et Danielle Chamant aidèrent René Klein et Nicole Bloch, des membres de la “Sixième”, une organisation résistante juive établie par les EIF (Eclaireurs Israélites de France), des scouts dont la mission première était de cacher des enfants juifs.

Jean Georges Roty procura des faux papiers d’identité à Nicole Bloch qui s’appelait désormais Nicole Blecher et qui était employée par le Secours National comme travailleuse sociale. Cela lui permit de continuer ses activités de résistance en toute sécurité. Fin 1942, Nicole Bloch contacta l’Abbé Albert Gau qui les aidait à trouver des caches pour des jeunes enfants juifs dans des institutions chrétiennes et dans des familles. L’Abbé Albert Gau utilisait ses contacts avec les officiels du gouvernement de Vichy pour obtenir des cartes d’alimentation et des faux papiers pour des réfugiés juifs et il put fournir à de nombreux autres Juifs des faux certificats de baptême et de naissance.

Danielle Chamant accompagnait souvent les enfants juifs dans le lieu où ils allaient être hébergés, dans des pensionnats catholiques, malgré les risques encourus et elle leur fournissait également de fausses cartes d’alimentation.

Après la guerre, Nicole Bloch épousa René Klein et ils s’installèrent en France.

Le 31 mai 2010, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Jean Georges Roty et à Danielle Chamant.

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article




Mis à jour il y a 6 mois.