Les missions du comité

mercredi 10 juillet 2013



Lire la suite

Séminaires de formation à l'enseignement de la Shoah

mercredi 19 décembre 2018

A l'intention des enseignants du primaire et du secondaire
les inscriptions pour 2019 sont maintenant closes

Télécharger la plaquette du séminaire

 

Nous avons le plaisir de vous informer que le Comité Français pour Yad Vashem organisera pour la troisième année, en 2019, deux séminaires de formation à l’enseignement de la Shoah à l’intention d’enseignants français des enseignements primaire et secondaire. Ces séminaires se dérouleront, l’un du 7 au 15 juillet 2019, l’autre du 22 au 30 octobre 2019, dans le cadre de l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem. Chaque session peut comporter trente professeurs. L’enseignement est dispensé en français par des chercheurs et des professeurs des universités françaises et israéliennes.

Depuis 2017, 4 séminaires ont été réalisés, regroupant 109 enseignants originaires de 17 académies. Le niveau très élevé de satisfaction exprimé par les participants, les nombreux projets pédagogiques qui s’ensuivent nous incitent à poursuivre cette action, et à faire bénéficier des enseignants de notre pays des approches novatrices et pluridisciplinaires de l’Ecole Internationale ainsi que de l’exceptionnelle richesse mémorielle de Yad Vashem.

Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah



Lire la suite

Exposition numérique

les "Justes parmi les Nations" de Paris


Plus de 70 ans après la Libération des camps de la mort, cette magnifique exposition rend hommage aux Parisiennes et aux Parisiens qui, dans la nuit de l’Occupation, ont mis en danger leur vie pour mettre à l’abri et sauver d’autres vies – celles d’hommes, de femmes et d’enfants persécutés et voués à la mort pour être nés juifs.

Saisissez votre e-mail pour recevoir les informations du Comité Français

Avec le soutien de

Avec le soutien de La Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Cérémonies à venir

 

 

Voir les autres cérémonies à venir

Carte de France des Justes

Centre Bourgogne Champagne-Ardenne Nord-Pas-de-Calais Picardie Bretagne Ile-de-France Lorraine Alsace Haute-Normandie Basse-Normandie Pays-de-La-Loire Franche-Comté Rhône-Alpes Auvergne Poitou-Charentes Limousin Aquitaine Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Provence-Alpes-Cote-D'Azur Corse Carte de France des Justes
Passez la souris sur la carte

Dossier de demande de reconnaissance

 

Comment  constituer un dossier ?

 

Les Justes parmi les Nations dans le monde

(informations en anglais)

Dîner de gala du Comité français pour Yad Vashem le mardi 10 décemebre 2019

21 Juillet 2019


Plaquettes distribuées lors de la journée Nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'état français et d'hommage aux Justes de France.

Dernières Lettres de la Shoah

1941-1942


Beaumont-de-Lomagne. Un couple sans histoires entre dans l'Histoire

mercredi 30 octobre 2019

Du 08/09/2019

 


 

 

Un couple sans histoires entre dans l'Histoire Jeanne, née Martel, et Jean-Marie Arquié sont, pendant l'Occupation, le couple tranquille qui tient entre ses mains le fonctionnement de l'école Sainte-Lucie, à Beaumont-de-Lomagne. Leur existence n'est ponctuée que par les aléas de la vie d'un établissement scolaire auquel s'ajoute l'éducation de leurs deux enfants nés en 1922 et 1924. En septembre et octobre 1943, les rafles à l'encontre des Juifs se multiplient, et la pression sur ces populations se fait de plus en plus pesante.

Des enfants juifs cachés jusqu'à la Libération

C'est dans ce contexte que Suzette et Daniel Fajnzang, Erna Ulmer et Rachel Raichman sont confiés aux époux Arquié. Un jour, la milice vient à l'école et interroge le directeur car ils ont des informations concernant des enfants juifs qui seraient dans cette école. Jean-Marie Arquié s'emporte et leur répond : «Comment ça, des Juifs chez moi ? Sachez que si j'avais la moindre connaissance qu'il y ait des Juifs ici, je n'attendrais pas la milice, je les aurais fait arrêter moi-même !» Le directeur a crié tellement fort que les enfants ont compris le danger et sont partis se cacher. La milice, impressionnée, quitte les lieux sans fouiller l'établissement. Ils protégeront les enfants jusqu'à la Libération. C'est pourquoi le couple Arquié a été élevé, le 8 mai 2018, à titre posthume, à la dignité de Justes parmi les nations par le comité Yad Vashem. Il s'agit de la plus haute distinction civile attribuée par Israël. La médaille des Justes parmi les nations est décernée par l'Institut Yad Vashem de Jérusalem aux personnes non juives qui ont sauvé des Juifs sous l'occupation nazie, au péril de leur vie.


Lire la suite

Le Lien Francophone

Octobre 2019 - N°67

Octobre 2019 - N°67
Télécharger:
Lien n67.pdf
(5,0 MB)

Rapport d'activité

Rapport d'activité 2018

Rapport d'activité 2018
Télécharger:
CFYV_RA2018_version web.pdf
(2,8 MB)

Ecole internationale de l'enseignement de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Télécharger la feuille de témoignage (DAF-ED)

En savoir plus