Les missions du comité

mercredi 10 juillet 2013



Lire la suite

Séminaires de formation à l'enseignement de la Shoah

mercredi 19 décembre 2018

A l'intention des enseignants du primaire et du secondaire
les inscriptions pour 2019 sont maintenant closes

Télécharger la plaquette du séminaire

 

Nous avons le plaisir de vous informer que le Comité Français pour Yad Vashem organisera pour la troisième année, en 2019, deux séminaires de formation à l’enseignement de la Shoah à l’intention d’enseignants français des enseignements primaire et secondaire. Ces séminaires se dérouleront, l’un du 7 au 15 juillet 2019, l’autre du 22 au 30 octobre 2019, dans le cadre de l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem. Chaque session peut comporter trente professeurs. L’enseignement est dispensé en français par des chercheurs et des professeurs des universités françaises et israéliennes.

Depuis 2017, 4 séminaires ont été réalisés, regroupant 109 enseignants originaires de 17 académies. Le niveau très élevé de satisfaction exprimé par les participants, les nombreux projets pédagogiques qui s’ensuivent nous incitent à poursuivre cette action, et à faire bénéficier des enseignants de notre pays des approches novatrices et pluridisciplinaires de l’Ecole Internationale ainsi que de l’exceptionnelle richesse mémorielle de Yad Vashem.

Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah



Lire la suite

Exposition numérique

les "Justes parmi les Nations" de Paris


Plus de 70 ans après la Libération des camps de la mort, cette magnifique exposition rend hommage aux Parisiennes et aux Parisiens qui, dans la nuit de l’Occupation, ont mis en danger leur vie pour mettre à l’abri et sauver d’autres vies – celles d’hommes, de femmes et d’enfants persécutés et voués à la mort pour être nés juifs.

Avec le soutien de

Avec le soutien de La Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Cérémonies à venir

15/07/2019

Inauguration de la rue des Justes parmi les Nations en hommage à

Auguste BOHNY

Auvergne-Rhône-Alpes - Ain

 

19/07/2019

Inauguration de la Stèle en hommage aux Justes parmi les Nations de Descartes

La famille GOUPILLE

Pierre et Denise RENARD

Odette METAIS

Centre-Val-de-Loire - Indre-et-Loire

 

Voir les autres cérémonies à venir

Carte de France des Justes

Centre Bourgogne Champagne-Ardenne Nord-Pas-de-Calais Picardie Bretagne Ile-de-France Lorraine Alsace Haute-Normandie Basse-Normandie Pays-de-La-Loire Franche-Comté Rhône-Alpes Auvergne Poitou-Charentes Limousin Aquitaine Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Provence-Alpes-Cote-D'Azur Corse Carte de France des Justes
Passez la souris sur la carte

Dossier de demande de reconnaissance

 

Comment  constituer un dossier ?

 

Les Justes parmi les Nations dans le monde

(informations en anglais)

Dernières Lettres de la Shoah

1941-1942


Une stèle pour rendre hommage à Gaston et Lucienne

samedi 29 juin 2019

Du 26/06/2019

 

 

 

 

La stèle rendant hommage à Gaston et Lucienne Dupont, près du monument aux morts. © Photo NR Deux cérémonies ont rendu hommage à Gaston et Lucienne Dupont. L’une en décembre 2018 à Saint-Pardoux, où ils ont fini leur vie, et tout récemment à La Ferrière, où ils habitaient pendant la dernière guerre. Fermiers à La Milière, ils y accueillirent dans un premier temps la famille Chasklowicz pendant leur exode, Joseph, Rachel et leurs deux fillettes : Lisette et Margot. De retour à Paris, la mère et l’aînée seront déportées et exterminées à Auschwitz.

 
Lisette, malade, échappe au train de la mort. Son père et sa tante réussissent à l'extraire de l'hôpital et à la confier à la famille Dupont. Lesquels ont déjà quatre enfants. Scolarisée sous son vrai nom à l’école de La Ferrière, elle passera les deux dernières années de la guerre chez les Dupont. Gaston et Lucienne ont été reconnus Justes parmi les Nations par l'État d'Israël. Leurs noms seront inscrits sur le mont Herzl, au cœur du site Yad Vashem, qui honore les Justes, à Jérusalem.

 
“ Telle leur propre fille ”

Guillaume Clément, maire de La Ferrière, a tenu pour sa part à rendre hommage à la mémoire de ces gens et « à leur action bienveillante, évidente pour eux qui fut d'accueillir, telle leur propre fille, la jeune Lisette, enfant juive, au sein de leur famille ». Une stèle installée près du monument aux morts rappellera au promeneur ou au passant la générosité de ce couple. Mais ce sont également tous les Ferrariens de cette époque que le maire a voulu honorer, qui tous savaient, et se sont tus. Alors que la Kommandantur était installée dans le village. « Je voulais marquer ce geste d'humanité exemplaire, » a-t-il souligné. Un travail a été mené à l'école avec les enfants, qui se sont rendus à Niort, visiter une exposition sur la Shoah.


“ Lourde tâche ”

« Ainsi, les générations successives ont la lourde tâche d'assumer l'histoire telle qu'elle s'est passée et de la transmettre factuellement pour que ne récidive pas une pareille tragédie. A l'heure où l’individualisme et la peur de l'autre grandissent, la discrimination et l'indifférence s'installent, où les anciens démons ressurgissent, alors que nous pensions avoir tiré les leçons du passé, souvenons-nous de tous ceux qui on œuvré à sauver des vies, à freiner la barbarie. »

Lire la suite

Le Lien Francophone

Avril - N°65

Avril -  N°65
Télécharger:
Lien francophone 65.pdf
(1,3 MB)

Rapport d'activité

Rapport d'activité 2017

Rapport d'activité 2017
Télécharger:
rapport-activite-2017.pdf
(1,9 MB)

Ecole internationale de l'enseignement de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Télécharger la feuille de témoignage (DAF-ED)

En savoir plus

Saisissez votre e-mail pour recevoir les informations du Comité Français