Les missions du comité

mercredi 10 juillet 2013



Lire la suite

Séminaires de formation à l'enseignement de la Shoah

mercredi 19 décembre 2018

A l'intention des enseignants du primaire et du secondaire
les inscriptions pour 2019 sont maintenant closes

Télécharger la plaquette du séminaire

 

Nous avons le plaisir de vous informer que le Comité Français pour Yad Vashem organisera pour la troisième année, en 2019, deux séminaires de formation à l’enseignement de la Shoah à l’intention d’enseignants français des enseignements primaire et secondaire. Ces séminaires se dérouleront, l’un du 7 au 15 juillet 2019, l’autre du 22 au 30 octobre 2019, dans le cadre de l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem. Chaque session peut comporter trente professeurs. L’enseignement est dispensé en français par des chercheurs et des professeurs des universités françaises et israéliennes.

Depuis 2017, 4 séminaires ont été réalisés, regroupant 109 enseignants originaires de 17 académies. Le niveau très élevé de satisfaction exprimé par les participants, les nombreux projets pédagogiques qui s’ensuivent nous incitent à poursuivre cette action, et à faire bénéficier des enseignants de notre pays des approches novatrices et pluridisciplinaires de l’Ecole Internationale ainsi que de l’exceptionnelle richesse mémorielle de Yad Vashem.

Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah



Lire la suite

Exposition numérique

les "Justes parmi les Nations" de Paris


Plus de 70 ans après la Libération des camps de la mort, cette magnifique exposition rend hommage aux Parisiennes et aux Parisiens qui, dans la nuit de l’Occupation, ont mis en danger leur vie pour mettre à l’abri et sauver d’autres vies – celles d’hommes, de femmes et d’enfants persécutés et voués à la mort pour être nés juifs.

Avec le soutien de

Avec le soutien de La Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Cérémonies à venir

08/09/2019

Lucien et Marcelle COUSINET

Nouvelle Aquitaine - Dordogne

 

15/09/2019

Inauguration du jardin des Justes parmi les Nations à LORMAYE

Cantre Val-de-Loire - Eure-et-Loir

 

16/09/2019

Joséphine RIOS COHEN

Occitanie - Haute Garonne

 

18/09/2019

Jean-Marie et Jeanne ARQUIE

Occitanie - Tarn et Garonne

 

22/09/2019

Inauguration du jardin des Justes parmi les Nations à LESTERPS

Nouvelle-Aquitaine - Charente


Voir les autres cérémonies à venir

Carte de France des Justes

Centre Bourgogne Champagne-Ardenne Nord-Pas-de-Calais Picardie Bretagne Ile-de-France Lorraine Alsace Haute-Normandie Basse-Normandie Pays-de-La-Loire Franche-Comté Rhône-Alpes Auvergne Poitou-Charentes Limousin Aquitaine Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Provence-Alpes-Cote-D'Azur Corse Carte de France des Justes
Passez la souris sur la carte

Dossier de demande de reconnaissance

 

Comment  constituer un dossier ?

 

Les Justes parmi les Nations dans le monde

(informations en anglais)

21 Juillet 2019


Plaquettes distribuées lors de la journée Nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'état français et d'hommage aux Justes de France.

Dernières Lettres de la Shoah

1941-1942


Holocauste : la doyenne des justes parmi les nations a fêté ses 102 ans

vendredi 26 juillet 2019

Du 12/07/2019

 

LA PLUS ÂGÉE DES JUSTES PARMI LES NATIONS A 102 ANS

 

 

 

 

Krystyna Dańko a sauvé cinq Juifs à Otwock, en Pologne, de la famille Kokoszko.

Elle a risqué sa vie pour sauver cinq Juifs pendant l'Holocauste. Et cette semaine, Krystyna Danko de la ville polonaise d’Otwock a fêté ses 102 ans.
Elle serait la plus ancienne Juste parmi les Nations encore vivantes. 

Krystyna Danko a sauvé quatre membres de la famille Kokoszko, ainsi qu'une jeune fille d'une autre famille pendant l'Holocauste.

Jonny Daniels, fondateur du groupe de commémoration de l'Holocauste From The Depths, s'est rendu chez elle cette semaine, remplissant ainsi le mandat de l'organisation "d'honorer les Justes pendant que nous le pouvons encore et de leur apporter des fleurs pour leur anniversaire", a-t-il déclaré au Jerusalem Post . «Ce fut un honneur de lui rendre visite le jour de son anniversaire.»

Jonny Daniels a déclaré qu'elle ne sortait plus de chez elle, car elle était devenue complètement aveugle.

« Elle est une véritable héroïne elle a risqué sa vie et celle de son entourage pour accomplir un acte remarquable: sauver cinq de mes frères et soeurs juifs pendant l'Holocauste», a-t-il déclaré.
«En tant que millennials je vois tant de mal, de haine et de colère dans le monde qui nous entoure. un monde où le racisme et l'antisémitisme sont devenus monnaie courante. Ce sont des héros comme Mme Danko qui nous enseignent ce que signifie défendre et faire ce qui est juste, quels que soient les risques encourus. »

Selon le site Web Yad Vashem,  Mme Danko, était orpheline quand elle a noué des liens d'amitié avec la fille aînée de la famille juive Kokoszko, Helena - connue sous le nom de Lusia - pendant leurs années de lycée.

En raison de leur profonde amitié Krystyna Danko a passé «beaucoup de temps dans la maison de la famille Kokoszko, où elle a trouvé chaleur et soutien émotionnel».

À la suite de l'invasion de la Pologne en 1939, Krystyna Danko, «à ses risques et périls, a pris des mesures incroyables pour aider la famille Kokoszko afin qu'ils puissent échapper aux nazis." Elle a caché le père, Michal, la mère Eugenia et Lusia, la fille aînée, a envoyé la plus jeune fille, Maria, qui avait alors 11 ans, dans un train d'Otwock à un orphelinat de Varsovie.

Elle est devenue la liaison entre la famille Kokoszko et Maria en véhiculant des messages et des informations en traversant  la  Pologne occupée par les Allemands.

Alors que la famille Kokoszko se cachait dans un village près d'Otwock, elle leur a donné de la nourriture, des vêtements et de l'argent. 

Les cinq personnes qu'elle a sauvées ont survécu à la guerre. Lorsqu'on lui a demandé plus tard pourquoi elle avait risqué sa vie, Krystyna Danko a répondu que «c'était son obligation morale en tant qu'être humain».

En 1998, Krystyna Danko a été reconnu en tant que Juste parmi les Nations pour avoir aidé à sauver la famille Kokoszko, installée à Varsovie après la guerre. 

Daniels a expliqué que Danko avait maintenant des problèmes de santé et avait demandé à la population de l'aider à payer l'équipement médical nécessaire. 

«Malheureusement, il reste peu de« Justes »et la situation de Mme Danko n'est pas excellente. Avec une perte totale de la vue et une déficience auditive, elle est confinée chez elle et a besoin de matériel médical, notamment d'un nouveau lit médicalisé, pour améliorer sa situation.

"Nous demandons aux gens de se joindre à nous pour aider ceux qui nous ont aidés", a conclu Daniels.

Claudine Douillet

Lire la suite

Le Lien Francophone

Juillet 2019 - N°66

Juillet 2019 -  N°66
Télécharger:
Lien n66_1qwFCoT.pdf
(4,1 MB)

Rapport d'activité

Rapport d'activité 2018

Rapport d'activité 2018
Télécharger:
CFYV_RA2018_version web.pdf
(2,8 MB)

Ecole internationale de l'enseignement de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Télécharger la feuille de témoignage (DAF-ED)

En savoir plus

Saisissez votre e-mail pour recevoir les informations du Comité Français