Mise en ligne de la 1° exposition numérique sur l'Institut culturel Google

vendredi 22 janvier 2016

Le Comité Français pour Yad Vashem met en ligne sa première Exposition Numérique "Les Justes parmi les Nations de Saint-Amand-Montrond (Cher) et de son arrondissement" en partenariat avec l’Institut Culturel de Google.

Pour accéder à l'exposition numérique dans l'Institut culturel Google

Simultanément sur le site du Comité, une nouvelle rubrique a été créée dans la section "La vie du Comité", sous le nom "Galeries du réseau Villes et Villages des Justes de France". Elle regroupe tous les éléments du dossier auquel on peut également accéder à partir de l'exposition Google.  

Pour accéder à la rubrique Galeries du réseau Villes et Villages des Justes de France

Lire la suite

Troisième édition du voyage d’une vingtaine de maires et élus français à Jérusalem du 1er au 6 mai 2016, à l'occasion des cérémonies de Yom Hashoah.

mercredi 18 mai 2016

Un voyage de cinq jours a permis aux élus de France de découvrir Israël. Pour la troisième année consécutive, le Comité Français pour Yad Vashem conduit par son Président, Pierre François Veil, son Secrétaire Général, Jean-Pierre Gauzi, deux Vice-Présidents, Pierre Osowiechi et François Guguenheim, et son trésorier, Gilles Guthmann, a emmené à Jérusalem, une délégation du réseau Villes & Villages des Justes de France qui comptait une quinzaine d’élus, Maires ou adjoints, pour participer aux commémorations de Yom a Shoah.
Les Maires ou leurs adjoints des villes de Nice, Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Tours, Montluçon, Vire, Evry, Avon, Saint Amand Montrond, Chedigny et Crouy, ont été particulièrement émus par la cérémonie du souvenir qui s’est déroulée à Yad Vashem mercredi 4 mai en présence des plus hautes autorités civiles, militaires et diplomatiques de l’état d’Israël, mais surtout d’anciens déportés qui ont apporté leurs témoignages inoubliables.
A cette occasion, ces élus ont rencontré la délégation du Crif conduite par Roger Cukierman qui assistait également à cette commémoration nationale retransmise en direct à la télévision.
La journée du 5 mai a été intégralement consacrée au Mémorial de Yad Vashem ; après la cérémonie de deux minutes de silence pendant lesquelles le pays tout entier est à l’arrêt au seul son des sirènes, M Serge Babary, Maire de Tours et Mme Nicole Dreyer, Adjointe au Maire de Strasbourg ont déposé une gerbe au nom du réseau Villes et Villages des Justes de France. Comme chaque année, les Maires ont ensuite retrouvé une délégation d’enfants et petits-enfants de Justes de France, invités par la Fondation France Israël, avec lesquels ils se sont recueillis devant le Mur des Justes de France Des échanges pleins d’émotions ont eu lieu entre les Maires et les représentants des Justes. La visite du Mémorial a particulièrement intéressé la délégation ainsi que la vallée des Communautés et le lieu de mémoire dédié aux millions d’enfants disparus pendant la Shoah.
Ce voyage de cinq jours a permis aux élus de France de découvrir Israël. Ils ont en particulier été reçus par l’Ambassadeur de France, M. Patrick Maisonnave, et ont visité des installations dans la vallée de Shomron Barkan en Cisjordanie, à l’occasion de laquelle ils ont rencontré le Maire et le président du Conseil régional qui leur ont fait visiter plusieurs sites d’entreprises locales.
A la suite d’une visite du monastère d’Abou Gosh, la délégation a également été chaleureusement accueillie par son Maire, M. lssa Jaber, entourés de trois de ses adjoints.
Après une visite de la vieille ville de Jérusalem et de ses fondations manifestement éclairantes pour beaucoup, les Maires qui ont encore été reçus par M. Meir Tourjman, 1er adjoint au Maire de Jérusalem.
Le dernier soir, un diner débat a été organisé à Jérusalem en présence de Monsieur Zvi Tal, désormais en charge des relations d’Israël avec toutes les représentations de l’ONU ; le vote favorable de la France à la récente déclaration de l’UNESCO sur les lieux saints qui raye des millénaires d’histoire a été largement commenté.
Enfin, une plantation d’arbres dans une forêt du KKL a clôturé ce voyage également porteur d’espoir pour un renforcement des liens entre des élus des deux pays.

François Gugenheim

Lire la suite

Les missions du comité

mercredi 10 juillet 2013



Lire la suite

Carte de France des Justes

Centre Bourgogne Champagne-Ardenne Nord-Pas-de-Calais Picardie Bretagne Ile-de-France Lorraine Alsace Haute-Normandie Basse-Normandie Pays-de-La-Loire Franche-Comté Rhône-Alpes Auvergne Poitou-Charentes Limousin Aquitaine Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Provence-Alpes-Cote-D'Azur Corse Carte de France des Justes
Passez la souris sur la carte

Les Justes parmi les Nations dans le monde

(informations en anglais)

Saisissez votre e-mail pour recevoir les informations du Comité Français

YomHashoa - De génération en génération

lundi 2 mai 2016

Yom Hashoa - De génértion en génération
Yom Hashoa - De génértion en génération
Article_Tnoua.pdf (265,1 KB)

Lire la suite

Bulgarie: Rivlin salue la mémoire des Justes pendant la Shoah

lundi 18 juillet 2016

Du 07/07/2016

 

 

 

 

 

crédits/photos : Haim Zach/ GPO Le président israélien Reuven Rivlin et le président bulgare Rosen Plevneliev lors de la cérémonie d'inauguration d'un mémorial aux Justes Bulgares qui ont sauvé des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale

Une déclaration du Parlement bulgare avait bloqué la déportation de 48.000 Juifs

 

Le président israélien Reuven Rivlin a salué jeudi le peuple bulgare qui a agi comme des "chevaliers solitaires" au cours de la Seconde Guerre mondiale pour aider à sauver les Juifs.

 "Le peuple juif était seul et désavoué dans les jours sombres de la Shoah. Ils ont été les jours les plus sombres de l'histoire juive, et le point le plus sombre dans l'Histoire humaine," a déclaré Rivlin lors de la cérémonie.

"Nous ne pourrons jamais oublier les Justes qui ont agi contre la haine et l'obscurité. Ceux qui sont restés les bras croisés ont tendu une main hors de la morale et de l'humanité", a-t-il poursuivi.

"Il y a une place d'honneur dans l'histoire juive, réservé pour le peuple bulgare qui a prouvé que des personnes ont le pouvoir de changer le cours de l'histoire, et qui ont contribué à sauver la grande majorité des Juifs de Bulgarie des nazis." a-t-il ajouté.

Plus de 11.000 Juifs bulgare ont été déportés dans des camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

"Ce mémorial met en lumière les histoires de ceux qui ont sauvé, et déplore les victimes qui ont péri", a rappelé Rivlin.

"Ce monument symbolise la victoire de l'esprit humain sur le mal. Il commémore l'amour du prochain qui a surmonté la profanation de la dignité humaine. Il commémore également les histoires extraordinaires de la Bulgarie, et la façon dont son gouvernement a fait des alliances avec le Troisième Reich, mais qui a combattu de toutes sa force pour empêcher la destruction des Juifs"

"En mon nom, au nom de l'Etat d'Israël et du peuple juif, je vous remercie peuple de Bulgarie."

Yad Vashem le musée mémorial d'Israël reconnaît 20 Bulgares comme "Justes parmi les Nations", y compris le vice-président du Parlement bulgare Dimitar Peshev pour sa protestation contre la déportation des Juifs.

"En mai 1943, le plan d'expulser les Juifs de Bulgarie a été aboli - 48.000 Juifs bulgares ont été sauvés de la destruction, dont la plupart ont immigré plus tard en Israël", a déclaré Rivlin.

Plevneliev a suivi son homologue israélien, soulignant l'importance de l'enseignement de l'Histoire afin qu'"elle ne se répète pas."

"Maintenant, nous perdons la génération qui a vécu la Shoah, nous devons, plus que jamais, raconter les histoires des Justes qui ont sauvé des Juifs bulgares", a déclaré Plevneliev.

Le mémorial situé dans la ville de Sofia, a été conçu par l'architecte Yitzhak Lipovitsky et sera dévoilé à Tel-Aviv dans un avenir proche.

 

 

Lire la suite

Le Lien Francophone

Mars 2016 - N° 53

Mars 2016 - N° 53
Télécharger:
Lien francophone 53.pdf
(1,8 MB)

Ecole internationale de l'enseignement de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Télécharger la feuille de témoignage (DAF-ED)

En savoir plus

Avec le soutien de

Avec le soutien de La Fondation pour la Mémoire de la Shoah