Dossier n°3794

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1987
Emma Héritier
Année de nomination : 1987
Date de naissance : 17/05/1903
Date de décés : 14/01/1983
Profession : Agricultrice

Henri Héritier
Année de nomination : 1987
Date de naissance : 30/08/1900
Date de décés : 14/01/1983
Profession : Agriculteur

Localisation Ville : Le Chambon-sur-Lignon (43400)
Département : Haute-Loire
Région : Auvergne-Rhône-Alpes

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2020, le titre avait été décerné à 27712 personnes à travers le monde, dont 4130 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Henri et Emma Héritier vivaient avec leurs quatre enfants au Chambon-sur-Lignon en Haute-Loire. En 1943, Oscar Rosowsky vint leur demander asile. Ce résistant juif de vingt ans fabriquait de faux papiers qu’il fournissait à des réfugiés juifs, leur permettant ainsi d’échapper aux autorités d’Occupation et de circuler librement. Les Héritier, qui savaient qui était le jeune homme et ce qu’il faisait, n’hésitèrent pourtant pas, malgré les graves risques auxquels ils s’exposaient, à lui accorder l’hospitalité. Passant outre aux objections de leur propriétaire, ils l’hébergèrent dans une baraque voisine de la ferme qu’ils louaient. Il y vécut de 1943 à la Libération. Peu avant la fin de l’Occupation, des soldats allemands vinrent prendre position dans la localité. La situation des Juifs en général, et de Rosowsky en particulier, devint plus dangereuse encore. Henri Héritier cacha les biens du fugitif et ses outils, qui l’auraient immédiatement trahi, parmi les ruches dont il s’occupait. C’est grâce à l’aide dévouée d’Henri et d’Emma Héritier qu’Oscar Rosowsky eut la vie sauve et continua son œuvre à laquelle de nombreux autres Juifs ont dû la vie.

Le 28 décembre 1987, Yad Vashem a décerné à Henri Héritier et son épouse Emma, le titre de Juste parmi les Nations.

 

Henri et Emmanuelle HERITIER

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article




Mis à jour il y a 3 mois.