Actualités des régions

Accueil/La vie du Comité/Actualités/Actualités des régions
Actualités

Villefranche-de-Rouergue. La force des mots dits par les écoliers et les lycéens

Villefranche-de-Rouergue. La force des mots dits par les écoliers et les lycéens     «Saviez-vous que la souffrance n’a pas de limite…» Une phrase grappillée, lu par une lycéenne pour donner le ton juste d’une cérémonie faite de la juxtaposition de témoignages, de souvenirs, d’hommages aussi aux hommes et femmes de l’ombre, «justes parmi les nations» ou simplement humains aidant d’autres humains. Reprenant Primo Levi, une autre lâchera : «notre langue manque de mot pour exprimer cette insulte, il n’est pas possible de concevoir de condition humaine plus misérable que la nôtre.» Des images furtives se faufilant entre les chauds rayons

Lire plus
Actualités

Villeneuve. Le pélerinage de Jacques Frémontier

Villeneuve. Le pélerinage de Jacques Frémontier «Nous avons vécu pendant six mois, cachés, au deuxième étage de la boutique de fruits et légumes./F.P. Le siège de la milice était en face à l’ancien café des Provinces. Le chef des miliciens, le pharmacien Perricault, tenait son officine à quelques mètres de la tour de Paris. Eva et Georges Rouquet vendaient des fruits et légumes dans une petite boutique accolée à la tour du XIIIe siècle et qui, depuis, consacre son activité commerciale au pruneau et à l’épicerie fine. La famille Friedman quitta Paris et le climat que l’on devine pour s’établir dès

Lire plus

Discours de Patrick Cassany

Discours de Patrick Cassany Lundi 26 mai 2014, la municipalité de Villeneuve-sur-Lot organisait une cérémonie de remise de médaille des Justes à titre posthume pour deux Villeneuvois, Bertrand et Marie Fabre. Jeanne Mariani Fabre, leur fille, était la récipiendaire de cette distinction demandée par Jacques Bachmann, un des enfants sauvés par la famille Fabre qui protégea et sauva la famille Bachmann entre 1942 et 1944. La médaille des Justes parmi les Nations a été remise par Barnéa Hassid, consul général d’Israël à Marseille, et Michel Alitenssi, délégué du comité français pour Yad Vashem, association pour la mémoire et l’enseignement de la

Lire plus
Actualités

Villeneuve-sur-Lot. Zélie et Henriette, «Justes parmi les Nations»

Villeneuve-sur-Lot. Zélie et Henriette, «Justes parmi les Nations» Les «Justes parmi les Nations», des gens ordinaires, mais qui par leurs actions deviennent extraordinaires. Pour célébrer ces anonymes, l’État d’Israël décerne une médaille à ceux qui ont su aider sans demande de contrepartie.     «Quiconque sauve une âme sauve l’univers tout entier». C’est par ces paroles issues du Talmud que Michel Lugassy-Harel, ministre près l’ambassade d’Israël en France a introduit l’hommage qu’il a rendu à Zélie et Henriette Lassort, deux villeneuvoise qui viennent de se voir décerner à titre posthume la médaille des «Justes parmi les Nations». Une cérémonie organisée dans

Lire plus
Actualités

Verneuil : deux Nivernais reconnus « Justes » à titre posthume

Verneuil : deux Nivernais reconnus « Justes » à titre posthume   Jean-Marie Bompis et sa fille Francine vont recevoir ce dimanche la médaille et le diplôme de « Justes parmi les nations » pour avoir hébergé deux enfants juifs pendant la 2nde guerre mondiale La cérémonie aura lieu à 11h dimanche à la salle des fêtes de Verneuil dans la Nièvre. C’est le ministre plénipotentiaire de l’ambassade d’Israël Zvi Tal qui remettra à Jean-Marie Bompis et à Francine, sa fille, le titre et le diplôme de « Justes pour les nations » à titre posthume.Les deux nivernais reçoivent cette distinction pour s’être occupés de 1942 à

Lire plus
Actualités

Une place des Justes inaugurée, hier, à Monts

Une place des Justes inaugurée, hier, à Monts       A Monts, le maire Jacques Durand a officiellement inauguré la nouvelle place des Justes. A l’occasion des cérémonies du souvenir de la déportation, une place des Justes-Parmi-les-Nations a été inaugurée, hier, à Monts. Comme chaque année, la Touraine a commémoré, hier, le souvenir de la déportation. A Tours, les autorités civiles et militaires étaient d’abord réunies à l’hôtel de ville pour une cérémonie sobre mais émouvante. C’est André Maillet, fils de déporté, qui était chargé de lire le message d’introduction de cette journée de commémoration. « Nous avons le devoir,

Lire plus

Une semaine pour la Shoah dans les Landes

Une semaine pour la Shoah dans les Landes Musiques, poésies, cinéma à Tarnos : « l’art et la Shoah ».   Du 16 au 22 février, l’Hôtel de Ville de Tarnos propose de dépasser les images, les mots, les notes de musique pour se souvenir de la Shoah et de ses victimes. Toutes ces manifestations culturelles, tout ce travail de mémoire sont à entrées libres :  Samedi 16 février :  – à 19h : Concert et lecture autour des pièces pour violoncelle et piano d’Ernest Bloch et de la « Louange à l’éternité de Jésus » (extrait du « Quatuor pour la fin du temps »), pièce

Lire plus
Actualités

Chapelle des bois – Une stèle en l’honneur de 4 « Justes » érigée à la frontière franco-suisse

Chapelle des bois – Une stèle en l’honneur de 4 « Justes » érigée à la frontière franco-suisse Les passeurs de mémoire Une stèle en hommage à quatre « Justes » et aux jeunes Juifs qu’ils avaient aidé à franchir la frontière franco-suisse pendant la Seconde Guerre mondiale a été inaugurée jeudi à Chapelle-des-Bois (est de la France), a-t-on appris auprès de l’association Alliance-Liberté. Entre 1943 et 1944, deux sœurs françaises, Victoria et Madeleine Cordier, et deux ressortissants suisses, Anne-Marie Piguet et Fred Reymond, avaient aidé huit jeunes Juifs allemands et autrichiens à passer en Suisse par la forêt du Risoux. Ces jeunes,

Lire plus
Actualités

Une tombe juive au cimetière de Revel…

Une tombe juive au cimetière de Revel… Paul Schaffer, Président du Comité Français pour Yad Vashem : « Il faut laisser du temps au temps »…  – « Jamais je n’ai pensé que cette maxime pourrait trouver sa justification dans une décision que j’ai prise il y a 60 ans ! Lors de ma déportation en Septembre 1942, mon père, reconnu intransportable, avait été autorisé à rester dans le camp de Noé, en Haute Garonne. Il avait alors 46 ans. Puis ce fut trois années à Auschwitz. Evadé après la « marche de la mort », rapatrié via Odessa, de retour à Marseille j’avais pris le train me ramenant à

Lire plus
Actualités

Venizy : une plaque commémorative pour un couple de « Justes »

Venizy : une plaque commémorative pour un couple de « Justes »         Un couple de Vénizy (près de Saint-Florentin, dans l’Yonne) a caché une famille juive pendant l’Occupation. Une plaque commémorative à la mémoire de ce couple de « Justes » a été dévoilée ce vendredi 29 novembre dans le village.   La plaque commémorative dévoilée ce vendredi 29 novembre • © FTV L’histoire de la famille Zelik Juda (Julius) Fechter, un immigrant juif polonais, a été arrêté en France début 1942, et envoyé dans un camp de détention.Son épouse Tobe (née Gelbein) a été arrêtée le 12 juillet 1942, mais

Lire plus

Contact Info

6 avenue de la Motte-Piquet 75007 Paris

Téléphone: 01 47 20 99 57

Web: Yad Vashem

Articles récents